Rechercher
Rechercher

Société - Crise au Liban

Scolarisation des enfants : hausse spectaculaire des appels sur la ligne d'urgence de l'ONG Save the Children

La crise économique contraint des centaines de familles à prendre des décisions financières difficiles, et "l'éducation des enfants en est affectée, au profit d'autres besoins essentiels comme la nourriture et le carburant de chauffage".

Scolarisation des enfants : hausse spectaculaire des appels sur la ligne d'urgence de l'ONG Save the Children

Un enfant dans une salle de classe. Photo d'illustration AFP

Les appels passés sur la ligne d'urgence de l'ONG internationale Save the Children par des parents demandant de l'aide pour que leurs enfants puissent aller à l'école au Liban ont augmenté de 150 % en novembre par rapport au mois de septembre, selon un communiqué publié lundi par l'organisation. Selon cette ONG, cette statistique met en évidence les conséquences de la crise économique sur la capacité des enfants à accéder à l'éducation, de plus en plus de familles devant faire des choix difficiles sur la manière de dépenser les faibles revenus dont elles disposent.

Ce que l'on sait :

- La crise économique au Liban, aggravée par l'épidémie de Covid-19, a contraint des centaines de familles à prendre des décisions financières difficiles, et "l'éducation des enfants en est affectée, au profit d'autres besoins essentiels comme la nourriture et le carburant de chauffage", indique le communiqué.

- Selon ce texte, la crise économique a poussé des centaines de familles à annuler l'inscription de leurs enfants dans des écoles privées et à les inscrire dans le secteur public, ce qui a accru la pression sur un système scolaire officiel déjà surchargé. De nombreuses écoles ne disposent pas d'un système de chauffage adéquat, ce qui signifie que la température dans les salles de classe peut descendre en dessous de zéro, en particulier dans les écoles situées en altitude. "La ligne d'assistance téléphonique a reçu le plus grand nombre de demandes d'aide au transport scolaire cette année, alors que l'hiver approche rapidement et que de nombreux enfants doivent se rendre à l'école à pied dans le froid et l'humidité", écrit encore Save the Children.

- Les enfants réfugiés "sont souvent déscolarisés en raison de l'extrême pauvreté, de l'incapacité à payer les frais de transport, du manque de cours de rattrapage, des intimidations et des discriminations."

Lire aussi

« Je n’avais jamais vu d’enfants malnutris au Liban. Cette fois, j’en ai vu ! »

- Save the Children cite l'exemple de deux sœurs, identifiées comme Amal et Léna, réfugiées syriennes vivant au Liban, qui ne sont pas scolarisées depuis plus de deux ans et dont la famille connait une vraie détresse financière, aggravée par la crise économique.

- Selon les résultats préliminaires de l'évaluation de la vulnérabilité des réfugiés syriens au Liban en 2021, 30 % des enfants réfugiés syriens n'ont jamais été scolarisés.

- "Alors que la pandémie continue de porter un coup dur aux finances des familles, de nombreux enfants risquent de ne jamais retourner à l'école, et certaines familles se tourneront vers le mariage et le travail des enfants pour tenter d'atténuer leurs difficultés économiques", a affirmé la directrice de Save the Children au Liban, Jennifer Moorehead.

- Plus de 737.000 enfants ne sont actuellement pas scolarisés au Liban, selon les données fournies par plusieurs organisations, dont le ministère de l'éducation et le Centre de recherche et de développement de l'éducation.


Cette information est une version traduite d'un article initialement publié par L'Orient Today.


Les appels passés sur la ligne d'urgence de l'ONG internationale Save the Children par des parents demandant de l'aide pour que leurs enfants puissent aller à l'école au Liban ont augmenté de 150 % en novembre par rapport au mois de septembre, selon un communiqué publié lundi par l'organisation. Selon cette ONG, cette statistique met en évidence les conséquences de la crise économique...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut