Rechercher
Rechercher

Moyen-Orient - NUCLÉAIRE

L’Iran espère une réunion « constructive » avec le chef de l’AIEA

L’Iran a souhaité une réunion « constructive » avec le chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), à une semaine des pourparlers prévus à Vienne pour tenter de sauver l’accord sur le nucléaire iranien. « Nous espérons que la visite de Rafael Grossi sera aussi constructive que les précédentes », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Saïd Khatibzadeh, à quelques heures de l’arrivée du chef du gendarme onusien du nucléaire attendu à Téhéran. « Nous avons toujours conseillé à l’AIEA de rester sur la voie de la coopération technique et de ne pas laisser certains pays poursuivre leurs objectifs politiques au nom de l’AIEA », a-t-il ajouté. M. Grossi doit rencontrer mardi le chef de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (OIEA), Mohammad Eslami, et le chef de la diplomatie iranienne Hossein Amir-Abdollahian. Samedi, le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, a affirmé que toutes les options étaient sur la table, notamment si la diplomatie échoue à encadrer le programme nucléaire iranien. Interrogé sur l’éventualité d’une intervention militaire américaine le porte-parole des Affaires étrangères iraniennes a ironisé : « Nous avons vu toutes leurs options dans un pays comme l’Afghanistan et ils ont vu le résultat de ces options. Je pense qu’ils ne croient pas à ce qu’ils disent. »


L’Iran a souhaité une réunion « constructive » avec le chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), à une semaine des pourparlers prévus à Vienne pour tenter de sauver l’accord sur le nucléaire iranien. « Nous espérons que la visite de Rafael Grossi sera aussi constructive que les précédentes », a déclaré le porte-parole du ministère...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut