Rechercher
Rechercher

Environnement - Enquête

Les incendies qui ravagent le Liban sont "d'origine humaine", affirme le ministre de l'Environnement

Le Premier ministre réclame l'arrestation des suspects et leur poursuite en justice.

Les incendies qui ravagent le Liban sont

Un incendie dans la localité d'Asia, dans le Batroun, le 15 nocembre 2021. Photo Facebook/@CivildefenseLB

Le ministre de l'Environnement, Nasser Yassine, a affirmé lundi que les incendies qui ravagent le Liban depuis trois jours déjà étaient "tous d'origine humaine", alors qu'une enquête est en cours dans un pays hélas habitué des feux de forêts chaque année face à l'inaction des autorités.

"Nous pouvons dire que tous ces incendies sont d'origine humaine, alors que les conditions climatiques étaient très dures ces deux derniers jours, avec une sécheresse et des températures inhabituellement élevées en cette période de l'année, ainsi que des vents forts", a affirmé le ministre de l'Environnement à l'issue d'une réunion avec le Premier ministre, Nagib Mikati. "Il est probable que ces feux aient été provoqués par des herbes brûlées (intentionnellement, NDLR), ainsi que d'autres actions", a estimé M. Yassine. "Il y a un acte intentionnel et le ministère de l'Intérieur s'active pour déterminer qui est responsable de cela", a-t-il fait savoir.

Le chef du gouvernement a pour sa part souligné la nécessité que "les enquêtes se poursuivent, pour que les causes des incendies soient déterminées et pour éviter qu'ils ne se reproduisent", plaidant en faveur de l'arrestation des suspects et de leur poursuite en justice. Dans ce contexte, M. Mikati a appelé le Haut comité de secours à "inspecter les lieux des incendies et à présenter un rapport rapide". Il a enfin salué le rôle de l'armée libanaise, de la Défense civile et de toutes les parties qui ont contribué à éteindre les incendies. 

Plus tôt dans la journée, le ministre de l'Environnement s'était rendu dans la Békaa afin de suivre les efforts en cours pour lutter contre les feux dans les localités de Bab Mareaa et Aitanit. Selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), deux hélicoptères militaires ont été dépêchés dans la région par le commandant en chef de l'armée, le général Joseph Aoun, à la demande du chef du gouvernement

Sur le terrain, les flammes continuaient de faire des ravages lundi, pour le troisième jour consécutif. Dans le Sud, des arbres et des herbes sèches ont pris feu dans le village de Bustan, dans le caza de Tyr, selon le site el-Nashra. Des équipes de la Défense civile se sont déployées sur les lieux, afin d'éteindre les flammes. D'autres incendies ont également été signalés dans le caza de Nabatiyé et celui du Mont-Liban, ainsi que dans le Nord du pays.

La Défense civile a publié une carte mise à jour avec les risques d'incendies à travers le territoire et qui fait apparaître de nombreux foyers à surveiller.


De nombreux espaces verts sont ravagés par les flammes depuis trois jours, à travers tout le Liban, menaçant parfois des habitations, comme dans la ville de Beit Meri, dans le Metn. L'un de ces sinistres a provoqué la mort d'un ouvrier égyptien. Le chef du gouvernement avait effectué une série de contacts locaux et avec des pays voisins leur demandant une aide éventuelle pour lutter contre les flammes. Ces derniers mois, le pays a connu de nombreux autres incendies, notamment au Liban-Nord, où des centaines d'hectares de forêt sont partis en fumée, dans le Akkar. Les températures élevées, ainsi que la force des vents, compliquent la maîtrise du feu, alors que la Défense civile souffre déjà d'un manque d'équipement et de financement, dû à la crise économique et financière.


Le ministre de l'Environnement, Nasser Yassine, a affirmé lundi que les incendies qui ravagent le Liban depuis trois jours déjà étaient "tous d'origine humaine", alors qu'une enquête est en cours dans un pays hélas habitué des feux de forêts chaque année face à l'inaction des autorités."Nous pouvons dire que tous ces incendies sont d'origine humaine, alors que les conditions...

commentaires (7)

"… Les incendies qui ravagent le Liban sont "d'origine humaine", affirme le ministre de l'Environnement …" - pour une fois je suis d’accord avec un ministre; j’avoue que je n’ai jamais vu un animal frotter une allumette, même au cirque.

Gros Gnon

21 h 07, le 15 novembre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • "… Les incendies qui ravagent le Liban sont "d'origine humaine", affirme le ministre de l'Environnement …" - pour une fois je suis d’accord avec un ministre; j’avoue que je n’ai jamais vu un animal frotter une allumette, même au cirque.

    Gros Gnon

    21 h 07, le 15 novembre 2021

  • "Nous pouvons dire que tous ces incendies sont d'origine humaine,"... Bon, qu'il y ait un énergumène dérangé ou maladroit au sud ou au Meten ça peut se faire, même 2 ou 3... Mais qu'il y ait simultanément tant de feux de forêt dans des régions diverses n'est plus "humain" mais plutôt et sûrement "criminel"... Le pays est sous attaque et seule l'unité et la vigilance de tous nous en sortira. Toutes les resources du pays dont a bout alors que des efforts criminels continuent à décortiquer l'état. Qui en profite? Israel et l'Iran... Aujourd'hui on fait face à des feux et demain?

    Wlek Sanferlou

    20 h 46, le 15 novembre 2021

  • C'est une blague de dire que les coupables seront arrêtés. Il n'y a pas UN SEUL coupable de vol de crime de viol de vol de nos comptes qui a jamais été arrêté et qui le sera Jamais. Pays où seul l'innocent paye et subit.

    Georges Zehil Daniele

    19 h 19, le 15 novembre 2021

  • OLJ, HONOREZ LA LIBRE EXPRESSION !

    CENSURE + CARENCE + BOURDES = FUITE DES ABONNES.

    19 h 04, le 15 novembre 2021

  • COMME J,AI DIT CE SONT LES PREMICES D,UNE GUERRE CIVILE D,UNE AUTRE MANIERE QUI POURRAIT SE TRANSFPRMER.

    CENSURE + CARENCE + BOURDES = FUITE DES ABONNES.

    18 h 48, le 15 novembre 2021

  • Les hélicoptères de l'armée libanaise ne sont pas à même de combattre les feux de forêt. Avec l'argent que nos gouvernants ont volé à l'Etat et caché dans les paradis fiscaux, le pays pouvait acheter 3 escadrilles de Canadair pour remplacer les moyens rudimentaires que les gens fourbissent à chaque incendie, hélas sans résultat.

    Honneur et Patrie

    18 h 27, le 15 novembre 2021

  • Donnez ce dossier au juge Mezher. Ca lui donnera quelque chose d'utile a faire. A moins qu'il ne fasse lui-même l'objet d'une procédure d’empêchement ou qu'on lui mette un rat rôti (par les feux de foret) devant chez lui...

    Mago1

    17 h 21, le 15 novembre 2021

Retour en haut