Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Le gang intouchable

On le savait, on le prévoyait, on l’attendait…

Comme toute enquête qui concerne les mafieux du pays, l’enquête est abandonnée et ouvertement bloquée !

Les juges et les enquêteurs se succèdent depuis des mois, balayés successivement par les indétrônables, les intouchables.

Les juges se succèdent et finissent, de guerre lasse, par jeter l’éponge face au non-respect de la justice, et face à tant d’irrespect et de désobéissance envers la loi d’abord et envers le peuple.

C’est du jamais-vu ! Sauf dans les films de gangsters ou de mafia !

Sommes-nous tombés aussi bas ? N’ont-ils jamais eu un brin de conscience ou de respect pour le pays ? Pour leur dignité ? Pour la justice ?

Le respect pour rien ! Comment a-t-on pu une seule minute croire en eux et leur confier notre pays ? !

Que reste-t-il alors d’un pays où la justice et ses représentants sont piétinés ?

Il ne reste plus rien !

Il ne reste que nous, pauvres hères naïfs, dans un pays sans foi ni loi…

C’est donc le temps de massacrer à la tronçonneuse le voisin qui nous embête, de braquer une banque ou de cambrioler les gens, de porter en bandoulière une mitraillette pour tuer celui qui nous gêne.

« Sans foi ni loi ! » C’est le magnifique slogan de ce « gang » que nous avons eu le malheur d’élire un sombre jour par bêtise ou par paresse…

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


On le savait, on le prévoyait, on l’attendait…Comme toute enquête qui concerne les mafieux du pays, l’enquête est abandonnée et ouvertement bloquée ! Les juges et les enquêteurs se succèdent depuis des mois, balayés successivement par les indétrônables, les intouchables.Les juges se succèdent et finissent, de guerre lasse, par jeter l’éponge face au non-respect de la justice,...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut