Rechercher
Rechercher

Agenda - Journée mondiale des oiseaux migrateurs

Une journée d’observation organisée samedi à Horch Ehden

Une journée d’observation organisée samedi à Horch Ehden

Le Liban est situé sur le 2e couloir migratoire en termes d’importance au monde. Photo Fouad Itani

Célébrée dans le monde entier le samedi 9 octobre, la Journée mondiale des oiseaux migrateurs donne l’occasion de fêter leur passage et d’unir les efforts à l’échelle mondiale pour les protéger ainsi que leurs habitats.

C’est à la réserve naturelle de Horch Ehden (Liban-Nord) que les amis des oiseaux et de la nature au Liban se sont donné rendez-vous samedi dernier pour célébrer cette journée. Des participants venus de tous horizons et de plusieurs pays étaient au rendez-vous, dont des officiels et représentants d’ambassades européennes (Autriche et Pologne), des Forces de sécurité intérieure (FSI), de la municipalité de Zghorta-Ehden et de la direction de la réserve de Horch Ehden, qui ont voulu marquer l’évènement.

D’une année à l’autre, davantage d’événements sont organisés pour marquer la Journée mondiale des oiseaux migrateurs au Liban, illustrant un soutien de plus en plus marqué en faveur de la conservation des oiseaux et de la nature dans notre pays.

Un rapace en plein vol. Photo Samer Halwany

Le Liban est situé sur le 2e couloir migratoire en termes d’importance au monde. Cela confère au pays une place de choix comme destination pour l’observation et la photographie d’oiseaux. Sachant qu’il faut redoubler d’efforts en matière de contrôle de la chasse illégale, du commerce illégal d’oiseaux (restaurants et animaleries) ainsi que de la capture d’oiseaux à l’aide de filets.

« Chacun peut et doit faire sa part pour protéger notre patrimoine naturel et faire honneur à cette richesse incroyable, étant donné que nous avons la chance d’être sur la voie de passage de ces magnifiques créatures deux fois par an ! », affirme Samer Halwany, membre de l’Association de protection des oiseaux au Liban (Association for Bird Conservation in Lebanon, ABCL) et photographe animalier.

L’association insiste toujours sur le travail de sensibilisation et d’éducation intensif qui est nécessaire pour améliorer la situation en matière de protection de la biodiversité au Liban, et en particulier pour ce qui a trait aux oiseaux. L’une des idées en gestation est d’intégrer un volet informatif dans les curriculums scolaires sur le sujet, puisque notre pays est situé sur une route migratoire de grande importance. La sensibilisation auprès des chasseurs, notamment, est aussi de la responsabilité des municipalités. Il y a des règles à respecter, puisque les oiseaux n’appartiennent à aucun pays, ils constituent un patrimoine commun et ne connaissent pas de frontières. Il est donc urgent de changer les pratiques destructrices pour le bien de la nature et des êtres humains, rappelle l’association.

Pour en savoir plus : https://www.facebook.com/BirdLebanese


Célébrée dans le monde entier le samedi 9 octobre, la Journée mondiale des oiseaux migrateurs donne l’occasion de fêter leur passage et d’unir les efforts à l’échelle mondiale pour les protéger ainsi que leurs habitats. C’est à la réserve naturelle de Horch Ehden (Liban-Nord) que les amis des oiseaux et de la nature au Liban se sont donné rendez-vous samedi dernier pour...