Rechercher
Rechercher

Monde - Mercenariat

Après la France et l’Allemagne, l’Estonie menace de se retirer du Mali

Après la France et l’Allemagne, l’Estonie a averti à son tour cette semaine le gouvernement malien qu’une coopération avec le sulfureux groupe paramilitaire privé russe Wagner, envisagée par Bamako, conduirait au retrait de ses troupes participant à la lutte antijihadiste.
 L’arrivée de Wagner au Mali affecterait « sérieusement » les relations entre l’Union européenne et Bamako, a également prévenu le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.
 Le groupe Wagner, avec qui Moscou dément tout lien, fournit des services de maintenance d’équipements militaires et de formation, mais il est également accusé de mercenariat et suspecté d’appartenir à un homme d’affaires proche du Kremlin, Evguéni Prigojine.



Après la France et l’Allemagne, l’Estonie a averti à son tour cette semaine le gouvernement malien qu’une coopération avec le sulfureux groupe paramilitaire privé russe Wagner, envisagée par Bamako, conduirait au retrait de ses troupes participant à la lutte antijihadiste.
 L’arrivée de Wagner au Mali affecterait « sérieusement » les relations entre l’Union...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut