Rechercher
Rechercher

Agenda - Solidarité

La Suède au secours de cinq hôpitaux détruits le 4 août 2020

La Suède au secours de cinq hôpitaux détruits le 4 août 2020

De gauche à droite : Salah Malek, représentant de Getinge, l’ambassadrice de Suède et Hamad Hassan, ministre sortant de la Santé. Photo DR

À quelques jours de la première commémoration de la double explosion meurtrière survenue au port de Beyrouth le 4 août 2020, l’ambassadrice de Suède à Beyrouth, Ann Dissmor, a organisé jeudi une réception, en sa résidence à Achrafieh, à l’occasion de donations suédoises aux hôpitaux beyrouthins détruits lors du drame.

La compagnie suédoise Getinge, géant mondial de la fabrication d’équipements médicaux, a en effet fourni des respirateurs et des équipements d’anesthésie à cinq hôpitaux : l’hôpital Saint-Georges des grecs-orthodoxes, l’Hôtel-Dieu de France, l’hôpital Notre-Dame du Rosaire, l’hôpital gouvernemental de la Quarantaine ainsi que l’Hôpital libanais-Geïtaoui.

La réception s’est déroulée en présence notamment du ministre sortant de la Santé, Hamad Hassan, du président de l’ordre des médecins de Beyrouth, Charaf Abou Charaf, du mohafez de Beyrouth, Marwan Abboud, du recteur de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth, le père Salim Daccache s.j., ainsi que des représentants des cinq hôpitaux et de la compagnie Getinge.

Dans une déclaration, Mme Dissimor s’est félicitée des efforts que déploie le secteur privé suédois pour venir en aide au Liban en crise. Elle a souhaité que les aides fournies aux hôpitaux frappés de plein fouet par le cataclysme du 4 août « puissent contribuer à reconstruire l’infrastructure du système de santé au Liban ». « Ce geste est important dans la mesure où il intervient à l’heure où le pays souffre d’un grand manque au niveau de matériel médical essentiel », a ajouté l’ambassadrice.

Soulignant que l’assistance de Stockholm à Beyrouth s’élève déjà à 15 millions de dollars (depuis la double explosion au port), la diplomate a affirmé que la Suède continuera à soutenir le pays du Cèdre, « surtout dans les circonstances difficiles qu’il traverse ».


À quelques jours de la première commémoration de la double explosion meurtrière survenue au port de Beyrouth le 4 août 2020, l’ambassadrice de Suède à Beyrouth, Ann Dissmor, a organisé jeudi une réception, en sa résidence à Achrafieh, à l’occasion de donations suédoises aux hôpitaux beyrouthins détruits lors du drame.La compagnie suédoise Getinge, géant mondial de la...