Rechercher
Rechercher

Économie - Monnaie

Le taux dollar/livre passe le cap des 22 000 livres juste après la récusation de Hariri

Le taux dollar/livre passe le cap des 22 000 livres juste après la récusation de Hariri

Plusieurs facteurs expliquent le décrochage brusque de la livre hier. Photo P.H.B.

Stabilisé aux environs de 19 500 livres pour un dollar depuis plusieurs jours sur le marché parallèle, le taux dollar/livre a bondi d’environ 2 000 LL en moins d’une heure dans la foulée de l’annonce par Saad Hariri de sa récusation du poste de Premier ministre chargé de formé un gouvernement, à l’issue d’une brève réunion à Baabda avec le président Michel Aoun. À 17 heures, heure locale, le taux passait ainsi la barre des 21 000 livres pour la première fois dans l’histoire du pays, selon plusieurs applications et sites suivant l’évolution des taux, mais dont l’accès à partir du territoire libanais a été bloqué par les autorités depuis plusieurs mois (ils restent accessibles en utilisant un VPN). Une heure plus tard, plusieurs sources évoquaient un taux se rapprochant dangereusement de la barre des 22 000 livres pour un dollar.

La hausse est d’autant plus brusque que le taux s’était replié aux environs des 19 000 livres quelques minutes avant l’annonce de la résignation, qui était pressentie par une partie des observateurs. « Il est plus que probable que cette hausse subite soit le fruit d’une attaque spéculative, et je doute qu’il y ait un nombre significatif de transactions à ce prix-là dans la foulée du pic. Mais la tendance est là et elle devrait se maintenir s’il n’y pas d’autres développements », analyse pour L’Orient-Le Jour une source proche des agents de change.

Lire aussi

Si la crise au Liban favorise la production locale, les obstacles demeurent nombreux

« D’un autre côté, la levée et la rationalisation indirectes de la majorité des subventions (de facto) qui étaient assurées par la Banque du Liban pour limiter la hausse des prix en livres sur certains produits importés (carburant, blé, médicaments, matériel médical, matières premières pour l’industrie pharmaceutique et certaines denrées alimentaires) ont naturellement augmenté la demande de dollars », complète une source bancaire. « La hausse du taux est donc assez logique compte tenu de la conjoncture et du fait que le marché parallèle est quasiment le seul pourvoyeur de dollars, vu que les banques sont en manque de liquidités et continuent de restreindre l’accès des déposants à leurs comptes en devises ; et que les vecteurs alternatifs que la BDL a tenté de mettre en place semblent inopérants », ajoute-t-elle.

De fait, la circulaire n° 158 publiée le 8 juin dernier par la BDL pour permettre aux déposants, dont les fonds en devises ont été bloqués par les restrictions bancaires illégales, d’en retirer une petite partie en « dollars frais » chaque mois n’a, a priori, toujours pas été mise en œuvre par un nombre significatif de banques, qui demandent encore des éclaircissements. Les opérations effectuées via l’application Sayrafa mise en place par la BDL et à travers laquelle cette dernière a vendu, un temps, des dollars à un taux de 12 000 livres pour un dollar à certains importateurs, auraient quant à elles été récemment suspendues, selon une déclaration du syndicat des importateurs de denrées alimentaires à nos confrères de L’Orient Today.

Le Liban s’enfonce depuis près de deux ans dans une crise que la classe dirigeante laisse se dégrader, le pays étant sans gouvernement de plein exercice depuis la démission de celui de Hassane Diab le 10 août dernier. La dégringolade de la monnaie nationale, dont la valeur a été longtemps stabilisée à 1 507,5 livres pour un dollar par la BDL, est une des conséquences les plus visibles de l’effondrement d’un modèle libanais incapable, jusqu’à présent, de se réformer.

Service économie


Stabilisé aux environs de 19 500 livres pour un dollar depuis plusieurs jours sur le marché parallèle, le taux dollar/livre a bondi d’environ 2 000 LL en moins d’une heure dans la foulée de l’annonce par Saad Hariri de sa récusation du poste de Premier ministre chargé de formé un gouvernement, à l’issue d’une brève réunion à Baabda avec le président Michel Aoun....

commentaires (1)

Le dollar stabilise a 19000 LL? Et vous trouvez ca maintenant normal? Quel pays, mon Dieu, quel Pays...

IMB a SPO

15 h 34, le 16 juillet 2021

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Le dollar stabilise a 19000 LL? Et vous trouvez ca maintenant normal? Quel pays, mon Dieu, quel Pays...

    IMB a SPO

    15 h 34, le 16 juillet 2021

Retour en haut