Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Notes de discernement

« Tant que cette mémoire familiale, cet héritage normatif enchevêtré avec la trajectoire scolaire et culturelle de la personne se pose en autorité de penser et dès lors que cette autorité s’établit en contradiction avec la nature de la personne, alors le conflit interne oppose le déterminisme (déterminant social) programmé par les autres à l’autonomie (autonomos) réclamée par la personne. Cet état génère... la question suivante : comment est-il possible d’échapper à mon destin familial et culturel sans renier ma famille, mais sans pour autant renier mon appel intérieur ? »

Yves Richez, « L’accompagnement du changement professionnel, l’apport de la théorie des intelligences multiples de Gardner », dans Humanisme et entreprise 2009/4

(n° 294), pages 77 à 96.

Albert, 17 ans, s’est installé en Scandinavie après la dévastation de Beyrouth, en août 2020. Il exprime un soir à ses parents sa profonde désolation et dit : « Les morts, les blessés et les rescapés du 4 août croisent les doigts pour que justice soit faite. » Après 11 mois d’attente et de contournements, Marie et Souad ne font plus que prier Dieu, les yeux au ciel !

« Merci de m’avoir appris à explorer mon propre parcours afin de connaître mes points forts et mes difficultés. J’apprécie que je m’exprime sans autre besoin que le raisonnement valable.

Je comprends maintenant la grande valeur de votre éducation. Elle me permet d’assumer ce que je fais sans baisser les bras face à un quelconque comportement désobligeant ou abusif. Vous êtes mes parents, mais je pourrais voler de mes propres ailes en ne dépendant plus de vous. » Papa André répond : « Au Liban, on énonce le plus souvent l’indépendance comme un projet futur au lieu d’une norme à appliquer en toute confiance. Depuis l’histoire du féodalisme jusqu’aux politiciens vautours, le silence de la révolte intérieure a persisté au détriment du dialogue ouvert et évolutif. C’est surtout la pratique du discernement qui manque tant à l’individu du pays du Cèdre, car des familles traditionnelles au système politique libanais, l’essentiel est d’appartenir à leurs convenances et non pas de prendre en charge une identité nationale. »

« C’est dire qu’entre ces diverses cultures qui sont d’une certaine manière autant de niveaux de conscience, il faut qu’il y ait… des rapports dialogiques. Pour que ce rapport puisse être établi entre les protagonistes de ces cultures, il faut qu’ils soient capables de sortir de leur orbite respective, de se voir comme un miroir à facettes où se reflètent les images de l’un et de l’autre ; qu’ils puissent changer respectivement de place, déchiffrer, à chaque passage à un autre plan d’être, la grille de lecture de l’autre, se hausser au niveau de la complémentarité… »

Daryush Shayegan, La conscience métisse, p. 45, 2012.


Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


« Tant que cette mémoire familiale, cet héritage normatif enchevêtré avec la trajectoire scolaire et culturelle de la personne se pose en autorité de penser et dès lors que cette autorité s’établit en contradiction avec la nature de la personne, alors le conflit interne oppose le déterminisme (déterminant social) programmé par les autres à l’autonomie (autonomos) réclamée...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut