Rechercher
Rechercher

Scan TV - #ShineOnLebanon

Un voyage musical télévisé ce soir à travers les temples romains de la Békaa

Un voyage musical télévisé ce soir à travers les temples romains de la Békaa

L’affiche du concert.

« Le Festival international de Baalbeck, en ces temps difficiles, est plus que jamais dédié à apporter l’espoir et à lutter pour la créativité artistique et la culture. » Voilà le message figurant sur la page d’accueil du Festival international de Baalbeck. Cette année encore, le comité du festival tente de créer une petite parenthèse culturelle, afin d’insuffler de l’espoir et du bonheur, l’espace d’une soirée, malgré le contexte sombre dans lequel baignent les Libanais actuellement.

Malgré ces circonstances difficiles, marquées notamment par les importantes pénuries quotidiennes d’électricité et les arrêts des générateurs, les téléspectateurs sont invités à passer quelques moments en musique ce soir.

Cette année, le festival présente #ShineOnLebanon, un spectacle qui met en lumière de jeunes artistes locaux talentueux à travers un voyage musical unique à l’ombre des temples romains de la Békaa. « Cette initiative offre une plateforme et une visibilité à la scène musicale locale, afin d’encourager les musiciens, chanteurs et compositeurs libanais à démontrer leur talent et leur créativité », expliquent les organisateurs sur le site du festival. Au programme, onze représentations d’environ 8 minutes chacune, qui ont chacune été mises en scène et filmées dans plusieurs sites archéologiques romains de la Békaa. Musique classique, indie folk, rock, pop, électro, hip-hop, musique orientale ou jazz, c’est un programme riche et éclectique qui sera présenté ce soir aux téléspectateurs. Les artistes se produisent ainsi devant le temple de Vénus, l’acropole et la grande pierre monolithique, la Basilique civique (Baalbeck), les temples de Niha, Qsarnaba, Majed el-Anjar et Aïn Horch, donnant l’occasion aux téléspectateurs de découvrir des sites romains parfois méconnus. Ce voyage archéologique a été rendu possible grâce à la collaboration de la Direction générale des antiquités. Les courts-métrages des spectacles ont été réalisés au coucher du soleil durant le mois de juin par différents réalisateurs libanais afin de valoriser les performances des artistes et la beauté des sites romains. Ces projections in situ en présence d’un public restreint seront simultanément diffusées ce soir à partir de 20h45 pour environ 80 minutes de respirations artistiques plus que nécessaires dans le contexte actuel. « Ce projet a été rendu possible par la générosité et la confiance totale des fondations culturelles et des mécènes privés qui soutiennent la mission du comité du festival. Un festival qui tente de persévérer pour maintenir la créativité et la culture artistiques vivantes au Liban », précisent les organisateurs sur le site du festival.

La direction artistique est assurée par Jean-Louis Mainguy, avec la participation des artistes suivants : Beirut Vocal Point, Blu Fiefer, Ghenwa Nemnom, Jana Semaan & Pierre Geagea, Makram Aboul Hosn Quintet, Postcards, Serge, Taxi 404, Vladimir Kurumilian & Ziad Moukarzek, Ziyad Sahhab et Zef. Et du côté des réalisateurs libanais, on retrouve : Bassem Christo, Chady Hanna, Élie Rizk, Émile Slailaty, Ingrid Bawab, Michel Saliba, Mirna Khayat, Roger Ghantous et Samer Dadanian. Directeur de production : Guy Yazbeck.

Vendredi 9 juillet, à 20h45 sur toutes les chaînes locales et sur les chaînes panarabes MBC4 et Shahid.

Lien Facebook : www.facebook.com/events/498702914794302/

Lien YouTube : www.youtube.com/watch ? v=VhZWFe-TaXg


« Le Festival international de Baalbeck, en ces temps difficiles, est plus que jamais dédié à apporter l’espoir et à lutter pour la créativité artistique et la culture. » Voilà le message figurant sur la page d’accueil du Festival international de Baalbeck. Cette année encore, le comité du festival tente de créer une petite parenthèse culturelle, afin d’insuffler de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut