Rechercher
Rechercher

Monde - DÉFENSE

La Russie dit avoir tiré des coups de semonce contre un navire britannique, Londres dément

La Russie a affirmé avoir tiré hier des coups de semonce contre un destroyer britannique en mer Noire qui avait, selon Moscou, pénétré dans ses eaux territoriales au large de la Crimée, un incident démenti par Londres. Cet accrochage russo-britannique, s’il a eu lieu, serait une première et intervient à quelques jours des manœuvres militaires Sea Breeze 2021, qui doivent se tenir du 28 juin au 10 juillet en mer Noire. Ils impliquent les États-Unis, d’autres pays de l’OTAN et l’Ukraine, ce que Moscou voit d’un très mauvais œil. Selon la version russe, le destroyer britannique HMS Defender a pénétré dans les eaux au large de la Crimée, péninsule annexée en 2014 par Moscou. Un « navire de patrouille frontalière » russe a donc « tiré des coups de semonce » et un avion Su-24M a effectué un « bombardement de précaution le long du parcours du destroyer ». Les autorités britanniques ont de leur côté démenti l’incident. Selon Londres, le navire effectuait « un passage innocent dans les eaux territoriales ukrainiennes ». 


La Russie a affirmé avoir tiré hier des coups de semonce contre un destroyer britannique en mer Noire qui avait, selon Moscou, pénétré dans ses eaux territoriales au large de la Crimée, un incident démenti par Londres. Cet accrochage russo-britannique, s’il a eu lieu, serait une première et intervient à quelques jours des manœuvres militaires Sea Breeze 2021, qui doivent se tenir du...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut