Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Ô Québec !

Ô Québec !

Fête nationale du Québec, le 24 juin.

Ô Québec tout en conquête !

Pour toujours, à la Saint-Jean ;

Tout sourit car c’est la fête

Du pays et de ses gens !


Ô Québec tout en victoire

Sur le terrible fléau ;

Tu te recouvres de gloire ;

Tu poursuis tes idéaux.


Ton histoire souveraine

En ce grand jour nous revient,

Et ton hymne nous entraîne

D’un vibrant « Je me souviens » !


Ton ciel se mêle à ta terre ;

Te voici drapé de bleu ;

Contre son cœur on te serre

Sous un parapluie qui pleut…


Car il pleut des feux de joie

Et des flocons de lys fier

Qui viennent paver la voie

À demain, grâce à hier.


Québécois et Québécoises

Aux confluents balisés ;

Carrefour où l’on se croise

Au sein du Fleurdelisé ;


Où l’on sème ses cultures

Dans le fertile terroir

D’où resplendit l’âme mûre

D’un peuple uni, plein d’espoir.


Ô Québec ! Ô terre mère !

D’origine et d’adoption ;

Tu élèves sœurs et frères

Pour en faire une nation ;


Pour en faire une conscience

Humaniste, où l’on a droit

À une heureuse existence,

Où le citoyen est roi.


Ô Québec ! Ô providence !

Où l’on fleurit en français,

Où à la piste de danse

Tous les accents ont accès ;


Par ton pétillant baptême

Saint Jean n’a jamais vieilli ;

Il couvre de son emblème

Les valeurs du beau pays.


Ô Québec ! Ton cœur s’étire

Des enfants jusqu’aux aînés ;

Et le monde entier s’inspire

De ton amour effréné !


Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Ô Québec tout en conquête ! Pour toujours, à la Saint-Jean ;Tout sourit car c’est la fêteDu pays et de ses gens ! Ô Québec tout en victoireSur le terrible fléau ;Tu te recouvres de gloire ;Tu poursuis tes idéaux.Ton histoire souveraineEn ce grand jour nous revient,Et ton hymne nous entraîneD’un vibrant « Je me souviens » ! Ton ciel se mêle à ta terre ;Te voici drapé...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut