Rechercher
Rechercher

Politique - Communautés

Raï appelle les Libanais à un « éveil national » avant les élections de 2022

Raï appelle les Libanais à un « éveil national » avant les élections de 2022

Le patriarche Raï célébrant hier la messe à Bkerké. Photo ANI

Le patriarche maronite Béchara Raï a une fois de plus fustigé les responsables politiques qui ne parviennent pas à se mettre d’accord sur la formation du futur gouvernement. Il a ainsi appelé hier les Libanais à un « éveil national » et à assurer que les élections législatives et municipales de mai prochain soient une « opportunité unique » d’élire une « nouvelle élite qui pourra conduire à la renaissance du Liban ».

« C’est comme cela qu’aura lieu la vraie révolution que nous soutenons, que nous œuvrons à unifier et dans laquelle nous pouvons voir l’avenir » du pays, a déclaré le patriarche dans son homélie. Il a souligné que sa « volonté de soutenir ces forces vives prometteuses » était renforcée par le fait que les « formations politiques » actuellement au pouvoir « donnent à voir l’image la plus laide du Liban et prouvent de manière claire leur faillite et leur incapacité à gouverner ». Il a d’ailleurs déploré les échanges d’accusations « médiatisés » menés par les différents responsables de la formation du gouvernement. « Le peuple cherche des moyens de subsister, tandis que les formations politiques cherchent leurs intérêts. Le peuple réclame du pain et des médicaments, tandis que les différentes parties s’inventent des prérogatives (...) et cherchent à conserver leur butin et leur avenir au pouvoir », a-t-il fustigé.

Et le chef de l’Église maronite de se demander : « Les responsables bloquent la formation du cabinet à cause de prérogatives. Mais de quoi parlent-ils ? Peuvent-ils nourrir le peuple, lui fournir des médicaments, lui rendre ses avoirs, mettre un terme à l’émigration ou créer des emplois avec ces prérogatives ? » « Vous vous comportez comme si vous participiez à une cérémonie de passation du pays vers le chaos », a-t-il encore lancé à l’adresse des dirigeants.

Le soutien à l’armée

Béchara Raï a par ailleurs remercié la France d’avoir organisé la semaine dernière une conférence virtuelle de donateurs en soutien à l’armée libanaise, appelant « tous ceux qui se préoccupent de la troupe, garante de l’unité nationale et de la paix civile », à « mobiliser toute leur énergie pour soutenir cette institution afin qu’elle puisse continuer à mener sa mission face aux défis inédits auxquels doivent faire face nos soldats ». « L’État doit désormais prendre une position claire et reconnaître que l’armée est la seule responsable légitime de la souveraineté du Liban, de son indépendance et de la sécurité sur son territoire, a-t-il martelé. Une institution militaire forte qui impose la souveraineté de l’État en interne et nous protège face aux menaces extérieures est un élément essentiel de la neutralité positive active du pays. »

Le synode annuel

L’Église maronite avait publié samedi le communiqué final du synode annuel qu’elle avait tenu la semaine dernière. Dans son message final, elle a endossé les thèmes de la campagne patriarcale en faveur de la proclamation de la neutralité du Liban et de la tenue d’une conférence internationale sur le Liban sous le parrainage de l’ONU.


Le patriarche maronite Béchara Raï a une fois de plus fustigé les responsables politiques qui ne parviennent pas à se mettre d’accord sur la formation du futur gouvernement. Il a ainsi appelé hier les Libanais à un « éveil national » et à assurer que les élections législatives et municipales de mai prochain soient une « opportunité unique » d’élire une...

commentaires (5)

Votre Éminence vous pouvez parler et parler , le Président et son gendre ont vendu le Liban au Hezbollah et à l'Iran ???

Eleni Caridopoulou

20 h 16, le 21 juin 2021

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Votre Éminence vous pouvez parler et parler , le Président et son gendre ont vendu le Liban au Hezbollah et à l'Iran ???

    Eleni Caridopoulou

    20 h 16, le 21 juin 2021

  • Qui a parlé de paille et de poutre? Qui a distingué les affaires de l'empereur de celles de Dieu ?

    NASSER Jamil

    16 h 05, le 21 juin 2021

  • Une institution militaire forte qui impose la souveraineté de l’État en interne et nous protège face aux menaces extérieures est un élément essentiel. les menaces extérieures au liban sont fictif, le liban est en guerre avec personne les menaces sont internes l armée doit prendre le pouvoir et chasser tous les mafieux et les corrompus qui ont ruiné le pays

    barada youssef

    13 h 26, le 21 juin 2021

  • puisque les MEDIAS ne "peuvent" boycotter les declarations venimeuses,mensongeres de pti gendre et autres Kellon, ils ont le devoir de percuter beaucoup mieux au max les declarations et appels du clerge chretien libanais pour leur opposer ces mensonges, pour dementir le proverbe qui dit :" mentez mentez il en restera tjrs quelque chose... car il est evident que leur declarations et appels a kellon apportent des résultats bien plus probants que celles des vrais citoyens libanais du 17 Oct !

    gaby sioufi

    10 h 43, le 21 juin 2021

  • S'il "fustigeait" avec des habits un peu moins moyenâgeux, ce serait beaucoup mieux! Finalement, Luther avait un peu raison...

    Georges MELKI

    10 h 31, le 21 juin 2021

Retour en haut