Rechercher
Rechercher

Économie - RESTRICTIONS BANCAIRES

Vente journalière de dollars à travers Sayrafa dès lundi

Le gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé, a annoncé hier dans un communiqué que la vente de dollars à travers la plateforme de change Sayrafa se fera de manière journalière à partir de lundi. Les opérations de transferts de la BDL vers les comptes des banques ou des changeurs détenus par leurs banques correspondantes (si existants) se feront elles de manière hebdomadaire. Le taux de vente de la part de la BDL aux banques et aux changeurs sur leurs comptes auprès de leurs banques correspondantes sera de 12 000 livres, mais le communiqué n’indique pas le taux de vente au client. Une source au sein de la BDL a précisé à L’Orient-Le Jour qu’il sera de 12 120 livres, alors que celui du marché parallèle tourne depuis une semaine autour des 15 000 livres. Une source bancaire interrogée craint toutefois que ce mécanisme subisse le même sort que celui lancé l’année passée, et qui fut un échec en raison de la lenteur d’ajustement du taux de change de la plateforme.De plus, le gouverneur précise qu’après avoir vérifié les informations fournies par les changeurs qui utilisent la plateforme, il a remarqué que « les chiffres ne reflètent pas la réalité », leur reprochant de ne pas inscrire toutes leurs opérations sur Sayrafa, comme la circulaire n° 5 de juin 2020 le spécifie.Les changeurs en infraction, en commençant par ceux de catégorie A (qui peuvent importer et exporter des devises), seront donc déférés à partir de la semaine prochaine devant la Haute autorité bancaire, composée du gouverneur et des quatre vice-gouverneurs, afin que la BDL enquête.Le volume des opérations de change de la semaine a, par ailleurs, atteint 35 millions de dollars, selon le communiqué, avec un taux de change moyen de 12 200 livres. Les banques devaient vendre des dollars à 12 120 livres à leurs clients, alors que les changeurs sont autorisés à utiliser un taux de change plus élevé. La semaine passée, la BDL avait annoncé que le taux moyen était également de 12 200 livres, pour un volume de 18 millions de dollars.


Le gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé, a annoncé hier dans un communiqué que la vente de dollars à travers la plateforme de change Sayrafa se fera de manière journalière à partir de lundi. Les opérations de transferts de la BDL vers les comptes des banques ou des changeurs détenus par leurs banques correspondantes (si existants) se feront elles de manière hebdomadaire....

commentaires (3)

Mais pourquoi Très rares ceux qui en parlent ... Vols sur Beyrouth en provenance de l étranger sont pleins pleins pleins à craquer ... Que DIEU Protège les nouveaux arrivants au quotidien qui sont heureux de venir passer les plus beaux moments tout heureux au Liban parmi les leurs .... Les mauvais plaisants continuent à enfoncer de jours en jours surtout certains Médias dans la sinistrose ... Les devises circulent chaque arrivant dépensera au moins 3000 dollars en moyenne durant le séjour ... 3000 X 800 000 pax attendus cet été = 2,5 a 3 Milliards de US Dollars en circulation sur le territoire ... Restons calme afin de bien recevoir les nouveaux venus avec le sourire .... Ils auraient put et avaient l occasion d aller ailleurs ... Respectons les ...

Menassa Antoine

15 h 43, le 18 juin 2021

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Mais pourquoi Très rares ceux qui en parlent ... Vols sur Beyrouth en provenance de l étranger sont pleins pleins pleins à craquer ... Que DIEU Protège les nouveaux arrivants au quotidien qui sont heureux de venir passer les plus beaux moments tout heureux au Liban parmi les leurs .... Les mauvais plaisants continuent à enfoncer de jours en jours surtout certains Médias dans la sinistrose ... Les devises circulent chaque arrivant dépensera au moins 3000 dollars en moyenne durant le séjour ... 3000 X 800 000 pax attendus cet été = 2,5 a 3 Milliards de US Dollars en circulation sur le territoire ... Restons calme afin de bien recevoir les nouveaux venus avec le sourire .... Ils auraient put et avaient l occasion d aller ailleurs ... Respectons les ...

    Menassa Antoine

    15 h 43, le 18 juin 2021

  • Que le gouverneur de la BdL s’occupe plutôt de sa défense auprès des tribunaux suisses et français. D’ailleurs, je ne comprends pas comment un haut fonctionnaire mis en cause par les autorités suisses qui n’ont aucun intérêt politique au Liban et par le PNF, peut encore exercer une fonction aussi importante que gouverneur de la Banque Centrale. La présomption d’innocence existe certes, mais aucun responsable mis en cause dans des affaires en Occident est resté à son poste. Bien au contraire, ils ont tous démissionné pour mieux assurer leur défense soit disant. Monsieur Riad Salame devrait faire de même, ça serait plus honorable pour lui que de continuer à se faire traîner dans la boue par la population

    Liberté de Penser

    12 h 31, le 18 juin 2021

  • ah la la ! ce riad bey, inenarrable jusqu'a l'impertinence digne de Kellon ! serieusement, comment s'attendre a ce que le changeur du coin vende ses $ au taux "decide" par la BDl alors que rien ni personne ne peut l'y obliger ?

    gaby sioufi

    11 h 02, le 18 juin 2021

Retour en haut