Rechercher
Rechercher

Économie - Tech

Huit start-up libanaises présentes au VivaTech 2021

Huit start-up libanaises présentes au VivaTech 2021

Le flyer de présentation de la conférence Vivatech 2021. Photo tirée du compte Facebook de l’événement

La conférence VivaTech, le plus grand événement européen de start-up et de technologies, comptera huit start-up libanaises pour son édition de 2021. Le rassemblement se déroulera de façon hybride, Covid-19 oblige, du 16 au 19 juin 2021 à Paris, porte de Versailles, et en ligne. Les participants libanais seront, eux, tous présents en virtuel.

Contrairement aux précédentes versions auxquelles plusieurs start-up libanaises avaient déjà participé, le Liban sera cette fois représenté à travers un pavillon national. Cedars Tech, une initiative cofondée par l’Association franco-libanaise des professionnels de l’informatique (AFPI), Berytech, Smart ESA et la Chambre de commerce franco-libanaise (CCFL), dans le but de « créer des liens forts avec la diaspora pour stimuler la croissance des start-up et des PME locales, tout en créant des emplois au Liban » et de promouvoir le « made in Lebanon », s’est chargée d’organiser la participation et de payer les frais requis grâce au parrainage de Murex, CME Offshore, CDS Group, Cloud Ambiance et de plusieurs Libanais de la diaspora.

Suite à un appel à candidatures lancé il y a plus d’un mois, Cedars Tech a finalement sélectionné huit start-up parmi la quinzaine qui avaient postulé. Résultat, le pavillon libanais regroupera : Basma, une start-up de dentisterie numérique libanaise ; DIM (Module industriel numérique), une application qui permet aux entreprises de collecter quotidiennement les travaux réalisés sur les chantiers de construction et d’assurer un suivi effectif de l’écart budgétaire en temps réel ; Fly-Foot, une plateforme qui vise à rapprocher les fans de foot de leur sport ; IoTree, l’« internet des arbres », une solution qui aide les agriculteurs à améliorer leurs rendements ; Neumann, une plateforme qui se base sur l’intelligence artificielle pour extraire et afficher les données d’une entreprise, modéliser ses processus et automatiser ses opérations ; Phamo, une application mobile qui offre une approche personnalisée pour la prise des suppléments nutritionnels adéquats ; Taccato, une école de musique en ligne ; et Vbout, une plateforme d’automatisation du marketing.

Ces start-up auront l’opportunité de promouvoir leurs produits, solutions ou services sous leur propre stand virtuel auprès de clients et d’investisseurs du monde entier. Ainsi, selon l’enquête de satisfaction GoudLink concernant la dernière édition de

VivaTech, « 84 % des start-up qui ont participé ont rencontré un investisseur potentiel, 79 % d’entre elles ont constaté un impact positif sur leurs activités professionnelles grâce à leur participation et 34 % ont sécurisé un investissement pour leur projet », indique un communiqué publié par Berytech. Créée en 2016, VivaTech rassemble « jusqu’à 124 000 visiteurs, 30 000 start-up, 3 300 investisseurs et 2 500 journalistes de 125 pays, et agit comme un catalyseur mondial pour la transformation numérique et la croissance des start-up », selon ce même communiqué.


La conférence VivaTech, le plus grand événement européen de start-up et de technologies, comptera huit start-up libanaises pour son édition de 2021. Le rassemblement se déroulera de façon hybride, Covid-19 oblige, du 16 au 19 juin 2021 à Paris, porte de Versailles, et en ligne. Les participants libanais seront, eux, tous présents en virtuel.Contrairement aux précédentes versions...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut