Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

L'Education demande au gouvernement d'autoriser les étudiants réfugiés à présenter les examens officiels

L'Education demande au gouvernement d'autoriser les étudiants réfugiés à présenter les examens officiels

Le ministre sortant de l'Education, Tarek Majzoub. Photo d'archives ANI

Le ministère de l'Education et de l'Enseignement supérieur a annoncé jeudi avoir envoyé une lettre au gouvernement sortant afin de lui demander d'autoriser les élèves réfugiés au Liban à présenter les examens officiels. 

Des délais dans l'octroi des papiers de résidence pour les enfants de réfugiés ou d'étrangers "retardent l'obtention des documents nécessaires pour que les étudiants déposent leur candidature aux examens officiels", a écrit le ministère dans une lettre adressée au gouvernement. Comme chaque année, pour "résoudre ce problème et garantir le droit de ces candidats à passer les examens officiels, nous avons envoyé une lettre au gouvernement pour qu'il rende une décision autorisant les étudiants réfugiés à se présenter aux examens officiels".  

L'organisation non gouvernementale Human Rights Watch avait publié hier un rapport dénonçant le fait que le Liban empêche les étudiants syriens réfugiés de postuler à des examens officiels, réclamant des documents que seule une poignée d'entre eux peut réussir à obtenir. "Le Liban exige que les réfugiés syriens obtiennent un permis de résidence pour demeurer dans le pays mais crée des obstacles procéduraux et impose des conditions drastiques, si bien que 80% des réfugiés syriens n'ont pas de résidence légale", a affirmé HRW.

Le pays du Cèdre accueille 1,5 millions de réfugiés syriens, d'après les autorités locales, dont moins d'un million sont enregistrés auprès des Nations unies. A ces réfugiés syriens s'ajoutent, selon un recensement conduit en 2017 par les autorités libanaises, plus de 170.000 réfugiés palestiniens.


Le ministère de l'Education et de l'Enseignement supérieur a annoncé jeudi avoir envoyé une lettre au gouvernement sortant afin de lui demander d'autoriser les élèves réfugiés au Liban à présenter les examens officiels. Des délais dans l'octroi des papiers de résidence pour les enfants de réfugiés ou d'étrangers "retardent l'obtention des documents nécessaires pour que les...