Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Appel au général Michel Aoun

De Paris, cité de lumière et de liberté, s’associent les Libanais au cœur meurtri… Ayant perdu tout repère, nous nous tournons vers vous et faisons appel à votre bienveillance.

Donnez-nous la chance de pouvoir exprimer notre libre opinion, et de manifester notre choix sur des points bien définis du plan établi afin de permettre à l’État de sortir de cette crise sans précédent et au peuple libanais de regagner ses droits et sa dignité en exprimant sa vraie volonté par un référendum dont le résultat doit être suivi par un nouveau gouvernement, quel qu’il soit.

Durant cette période si obscure de l’histoire du Liban et si décisive de son existence, il est bien évident que ce référendum est une forme de relation directe entre le peuple et le chef de l’État.

Une expression directe par des voix libres dessinant le chemin à suivre dans l’intérêt du peuple libanais sans aucun intermédiaire ni représentant.

Avec tous nos respects.

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


De Paris, cité de lumière et de liberté, s’associent les Libanais au cœur meurtri… Ayant perdu tout repère, nous nous tournons vers vous et faisons appel à votre bienveillance.
Donnez-nous la chance de pouvoir exprimer notre libre opinion, et de manifester notre choix sur des points bien définis du plan établi afin de permettre à l’État de sortir de cette crise sans précédent...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut