Rechercher
Rechercher

Économie - Alimentation

Nouvelle baisse du prix du pain, la deuxième en avril

Le ministère de l’Économie et du Commerce qui fixe le prix du pain arabe au Liban, a annoncé que le prix du grand paquet de pain blanc arabe (rabta) pèse désormais 960 grammes au lieu de 905 grammes lors du dernier ajustement début avril pour un prix de 2 500 livres libanaises, soit une baisse de 5,73 %, selon nos calculs. Le prix du petit paquet a, lui, diminué de 2,27 %, passant de 430 à 440 grammes, pour un prix de 1 750 livres.

Cette baisse, la deuxième en une semaine et depuis mai 2020, date à laquelle le ministère a commencé à modifier régulièrement le prix du pain, déterminé en fonction des cours mondiaux du blé, du taux de change dollar/livre et des prix des ingrédients (comme le sucre ou la levure, par exemple). Depuis fin février, les cours mondiaux du blé sont en nette baisse, passant de 228,25 euros (271,27 dollars) la tonne à 205,75 euros (244,67 dollars) actuellement, étant la saison de la récolte des moissons sud-américaine.

Mais, ce qui a motivé la première baisse du début du mois est le changement de ratio des subventions des importations de blé, dans un Liban en crise doublée d’une dépréciation de la livre dont le taux de change avoisine les 12 000 livres pour un dollar. En effet, la Banque du Liban (BDL) subventionne actuellement toutes ces importations au taux officiel de 1 507,5 livres, contre 85 % auparavant, les importateurs devant payer les 15 % restants au taux du marché parallèle.


Le ministère de l’Économie et du Commerce qui fixe le prix du pain arabe au Liban, a annoncé que le prix du grand paquet de pain blanc arabe (rabta) pèse désormais 960 grammes au lieu de 905 grammes lors du dernier ajustement début avril pour un prix de 2 500 livres libanaises, soit une baisse de 5,73 %, selon nos calculs. Le prix du petit paquet a, lui, diminué de...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut