Rechercher
Rechercher

Covid-19

Le Liban entièrement bouclé enregistre un record de 41 décès en 24h

5.196 nouveaux cas et 150 hospitalisations supplémentaires, selon le dernier bilan des autorités.
Le Liban entièrement bouclé enregistre un record de 41 décès en 24h

Une infirmière devant la chambre d'un patient atteint par le Covid-19, à l'hôpital Rafic Hariri de Beyrouth, en janvier 2021. Photo Hussam Shbaro

Dans un Liban qui a entamé jeudi un reconfinement renforcé, un record de 41 décès et 5.196 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés au cours des dernières 24h, selon le dernier bilan du ministère de la Santé publié en soirée. Ces chiffres portent le taux de contamination par rapport au nombre de tests effectués pour les deux dernières semaines à 17,6 %, un chiffre en hausse constante. Ces statistiques font grimper à 237.132 le nombre cumulé des contaminations depuis la détection du premier cas du virus dans le pays en février 2020, au nombre desquelles 1.781 décès et 147.096 guérisons. Parmi les cas toujours actifs, 1.801 personnes sont hospitalisées, dont 655 en soins intensifs. Cela équivaut à 150 hospitalisations de plus en 24h, et 28 admissions supplémentaires en soins intensifs.

Le député Joseph Ishak (Forces libanaises, Bécharré) fait notamment partie des patients admis aux soins intensifs, après une "détérioration soudaine" de son état de santé, une semaine après sa contamination, comme l'a annoncé sa collègue et chef du groupe FL à l'hémicycle, Sethrida Geagea. Ces derniers mois, plusieurs députés et ministres du gouvernement sortant de Hassane Diab avaient annoncé avoir été contaminés, le dernier en date étant le ministre démissionnaire de la Santé Hamad Hassan, testé positif mercredi soir. 

Lundi, afin d'enrayer une propagation de la pandémie devenue incontrôlable après les fêtes de fin d'année, le Conseil supérieur de défense a annoncé le bouclage total du Liban du 14 janvier à 5h jusqu'au 25 janvier à la même heure. Durant cette dizaine de jours, un couvre-feu sera instauré 24h/24, et l’état d'urgence sanitaire décrété afin de faire face plus efficacement à la pandémie de coronavirus qui prend des proportions considérables dans un pays en crise, où les hôpitaux sont arrivés à saturation. Quelques exceptions sont prévues pour le personnel de santé, les journalistes, les militaires, les employés du secteur alimentaire et d'autres travailleurs jugés essentiels. Le gouvernement a dans ce contexte annoncé la mise en place de formulaires à remplir en ligne ou par SMS afin d'obtenir une attestation de déplacement pour des motifs précis durant toute la période de durcissement du confinement. Une série de mesures renforcées a également été annoncée lundi pour les voyageurs arrivant à l'aéroport de Beyrouth. Mercredi, la compagnie Middle East Airlines (MEA) a ainsi annoncé les modalités de la procédure exceptionnellement mise en place pour tous les passagers arrivant au Liban à partir du jeudi 14 janvier et jusqu'au 25 janvier.

Arrêt cardiaque à... 19 ans

Sur le terrain, ce bouclage total semblait relativement bien respecté, les routes du pays étant quasiment désertes et une grande majorité des commerces fermés. Les forces de l'ordre ont installé des barrages routiers dans les différentes régions afin de mener tous les contrôles nécessaires. 

Le syndicat des infirmières et infirmiers du Liban a exhorté dans la journée les citoyens à respecter les mesures préventives. Le syndicat a également demandé que le nombre de personnel soignant soit augmenté dans les hôpitaux et qu'ils puissent bénéficier de primes exceptionnelles.

"Rien qu'au cours des 24 dernières heures, nous avons admis en urgence quatre patients positifs au coronavirus et en arrêt cardiaque. L'un d'eux avait 19 ans. Ceci est grave. Le bouclage ne doit pas échouer. Le bouclage ne peut pas échouer", a averti le directeur de l'hôpital gouvernemental Rafic Hariri de Beyrouth, Firas Abiad.

Signe de la gravité de la situation, l'hôpital Saint-Georges de Hadeth a annoncé en soirée qu'il convertissait sa cafétéria en espace d'accueil pour les patients atteints du Covid-19. "Huit chambres ont été mises en place dans cet espace", a indiqué l'établissement qui est arrivé à saturation.


Dans un Liban qui a entamé jeudi un reconfinement renforcé, un record de 41 décès et 5.196 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés au cours des dernières 24h, selon le dernier bilan du ministère de la Santé publié en soirée. Ces chiffres portent le taux de contamination par rapport au nombre de tests effectués pour les deux dernières semaines à 17,6 %, un chiffre en hausse...

commentaires (2)

Le ministre de la santé testé positif! Est ce à cause de ses nombreux repas et dabkeh ou bien c’est parce qu’il a aidé, en sa qualité de médecin, à soigner des malades du Covid sans prendre les précautions nécessaires ? Une précision du ministère est indispensable

Liberté de Penser

11 h 18, le 15 janvier 2021

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Le ministre de la santé testé positif! Est ce à cause de ses nombreux repas et dabkeh ou bien c’est parce qu’il a aidé, en sa qualité de médecin, à soigner des malades du Covid sans prendre les précautions nécessaires ? Une précision du ministère est indispensable

    Liberté de Penser

    11 h 18, le 15 janvier 2021

  • Pourquoi le ministre de la santé, dont l'exemplarité n'est un modèle du genre n'est il pas soigné à l'image de nombre de nos concitoyens dans sa voiture ? encor une démonstration du deux poids deux mesures....

    c...

    20 h 38, le 14 janvier 2021