Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Israël

Aucun policier poursuivi dans le cas du jeune Palestinien ayant perdu un œil



Aucun policier poursuivi dans le cas du jeune Palestinien ayant perdu un œil

Malik Issa, petit Palestinien de neuf ans qui a perdu un oeil lors d'une opération de la police israélienne dans le quartier de Issawiya, à Jérusalem-Est. Photo AFP / EMMANUEL DUNAND

Le ministère israélien de la Justice a annoncé dimanche qu'aucun policier ne serait poursuivi dans l'affaire du Palestinien de neuf ans ayant perdu un œil lors d'une opération de police en février.

Malik Issa a été atteint, selon sa famille, par une balle ovoïde en caoutchouc synthétique après avoir acheté un sandwich en descendant de son bus scolaire à Issawiya. La police a expliqué qu'elle intervenait pour mettre fin à une émeute dans ce quartier de Jérusalem-Est.

Le ministère de la Justice, selon la décision envoyée à l'AFP dimanche, a expliqué qu'à la suite d'une enquête exhaustive, son service des affaires internes avait conclu qu'il n'existait "pas de preuves suffisantes pour des inculpations pénales". "C'est un incident grave et attristant, qui s'est produit pendant une opération" des forces de sécurité, a poursuivi le ministère, soulignant que les policiers soupçonnés d'avoir tiré ce projectile avaient été caillassés à leur arrivée pour procéder à une arrestation. "Pendant cette opération, une balle en caoutchouc a été tirée vers un mur, qui n'était pas proche de l'endroit où se trouvait le garçon", a relevé le ministère.Il a souligné que les investigations sur le volet médical n'avaient pas pu écarter la possibilité que Malik Issa ait perdu son œil "à cause d'une pierre et pas à cause de la balle en caoutchouc".

Tout en fermant le dossier au niveau pénal, le service des affaires internes a néanmoins demandé l'examen de cet incident par la police, "y compris concernant l'utilisation de fusils à balles de caoutchouc pendant des opérations à proximité de civils".

Le jeune Malik porte désormais un œil de verre à gauche.

Un Palestinien de treize ans a été tué vendredi par l'armée israélienne dans des heurts à l'occasion d'une manifestation en Cisjordanie occupée, a annoncé le ministère palestinien de la Santé, précisant qu'il "a succombé à ses blessures après avoir été atteint de balles réelles à l'estomac".


Le ministère israélien de la Justice a annoncé dimanche qu'aucun policier ne serait poursuivi dans l'affaire du Palestinien de neuf ans ayant perdu un œil lors d'une opération de police en février.Malik Issa a été atteint, selon sa famille, par une balle ovoïde en caoutchouc synthétique après avoir acheté un sandwich en descendant de son bus scolaire à Issawiya. La police a...