Rechercher
Rechercher

Société - Amicales universitaires

Fort de sa victoire, le club laïc de l’USJ se félicite d’une « intifada étudiante »

À la faculté de droit et de sciences politiques, la plus politisée, les indépendants ont obtenu 194 voix contre 88 votes pour les Forces libanaises.

Fort de sa victoire, le club laïc de l’USJ se félicite d’une « intifada étudiante »

Charbel Chaaya, président du mouvement étudiant à l’USJ, place des Martyrs, à Beyrouth, le 4 décembre 2020. Photo Zeina Antonios

Après sa victoire retentissante jeudi aux élections estudiantines de l’Université Saint-Joseph, le club laïc de l’université s’est félicité hier d’« une intifada étudiante » au Liban, lors d’une conférence de presse organisée place des Martyrs, à Beyrouth. Il a également annoncé « la tenue d’une conférence étudiante nationale » le 12 janvier prochain, avec pour objectif de « combattre le pouvoir en place » et d’instaurer un « État civil démocratique ». Le club laïc a remporté 85 sièges sur les 101 auxquels ses candidats se sont présentés, ce qui lui permet de revendiquer la victoire dans 12 des 29 facultés de l’université. Une première dans l’histoire de l’USJ.

« Un futur à notre image »

« En tant que club laïc, nous avons un projet politique. Lorsque les étudiants ont décidé de voter pour nous, ils ont voté pour des principes de liberté, de progressisme, de laïcité, de justice sociale et de démocratie. Cela montre que les jeunes se soulèvent contre les partis réactionnaires qui monopolisent la scène politique au Liban », a indiqué à L’Orient-Le Jour Charbel Chaaya, président du club laïc et étudiant en 3e année de droit, à l’issue de la conférence de presse. « Je pense que les étudiants ont compris beaucoup de choses et les discours confessionnels ne les attirent plus. Il y a un changement depuis le soulèvement du 17 octobre 2019 », a encore dit M. Chaaya. « À la faculté de droit et de sciences politiques (FDSP), qui est la plus politisée de l’USJ, notre club a obtenu 194 voix, contre 88 votes pour les FL, alors que ce parti était aux commandes depuis 20 ans à la FDSP », s’est-il félicité. « Nous avons eu le dessus sur les partis politiques présents depuis des décennies. Nous allons construire un futur à notre image. Ce jour marque le début d’un soulèvement étudiant véritable. Les étudiants vont à nouveau être partie prenante aux batailles politiques du pays », a lancé Charbel Chaaya lors de la conférence de presse à laquelle ont participé une dizaine d’étudiants de l’USJ.

Lire aussi

Les indépendants réalisent une percée sans précédent à l’USJ

Plusieurs bagarres avaient éclaté cette semaine, en marge des élections, entre des étudiants partisans des FL et d’autres du Hezbollah, faisant plusieurs blessés près du campus des sciences sociales de l’USJ, rue Huvelin, qui abrite la FDSP. Le bal des élections estudiantines avait été ouvert cette année par la LAU, à la mi-octobre, avec l’accès des candidats indépendants à la majorité des sièges dans les deux campus de cet établissement. Début novembre, à l’université Rafic Hariri à Mechref, quatre sièges sur neuf ont été remportés par des étudiants indépendants. À l’AUB à la mi-novembre, les indépendants ont également enregistré une victoire fracassante face aux candidats proches des partis politiques. Un changement qui serait à relier aux demandes et idées véhiculées par le soulèvement populaire du 17 octobre 2019. Longtemps politisées, les élections estudiantines se sont démarquées cette année par une percée majeure des candidats indépendants et laïcs qui rejettent le modèle politique confessionnel.

Percée des indépendants à l’USJ

Voici les résultats des candidats indépendants dans les différentes facultés de l’USJ :

Faculté de droit et de sciences politiques (FDSP) : la liste du club laïc a remporté 8 des 13 sièges, ainsi que la présidence du comité estudiantin.

Faculté des sciences économiques (FSE) : la liste du club laïc a remporté 6 des 9 sièges, ainsi que la présidence du comité estudiantin.

Faculté des sciences infirmières (FSI) : les étudiants du club laïc ont raflé 7 des 9 sièges, ainsi que la présidence du comité estudiantin.

Département de nutrition et de diététique : le club laïc remporte 6 des 9 sièges ainsi que la présidence du comité estudiantin.

Institut de physiothérapie (IPHY) : les candidats laïcs obtiennent 6 des 9 sièges ainsi que la présidence du comité estudiantin.

Institut supérieur d’orthophonie (ISO) : 3 des 5 sièges raflés par le club laïc, ainsi que la présidence du comité estudiantin.

Institut des sciences politiques (ISP) : 8 des 9 sièges remportés par le club laïc, ainsi que la présidence du comité estudiantin.

École supérieure des ingénieurs de Beyrouth (ESIB) : victoire de la liste Mouvement de l’ESIB solidaire qui remporte 8 des 17 sièges ainsi que la présidence du comité estudiantin.

Faculté des sciences (FS) : la liste Independent family of scientists rafle 6 des 11 sièges et la présidence du comité estudiantin.

À l’Institut de gestion des entreprises (IGE) : la liste Independent IGE remporte 3 des 11 sièges.

Les candidats indépendants ont été élus d’office dans 9 facultés : Faculté des lettres et des sciences humaines (FLSH) : 13 sièges pour le club laïc.

Institut de lettres orientales (ILO) : 5 sièges pour le club laïc.

Institut libanais d’éducateurs (ILE) : 9 sièges pour les candidats du club laïc.

Institut d’ergothérapie (IET) : 9 sièges pour le club laïc.

Institut de psychomotricité (IPM) : 7 sièges attribués au club laïc.

Faculté de médecine (FM) : 12 remportés par une liste d’indépendants.

Faculté de médecine dentaire (FMD) : 11 sièges remportés par la liste du Mouvement indépendant.

Faculté de pharmacie : 11 sièges pour la liste Pharmaciens indépendants libres.

Campus du Liban-Nord (CLN) : 8 sièges pour CLN indépendants.

Après sa victoire retentissante jeudi aux élections estudiantines de l’Université Saint-Joseph, le club laïc de l’université s’est félicité hier d’« une intifada étudiante » au Liban, lors d’une conférence de presse organisée place des Martyrs, à Beyrouth. Il a également annoncé « la tenue d’une conférence étudiante nationale » le 12 janvier...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut