Rechercher
Rechercher

Liban

Berry reçoit l'ambassadrice américaine à Aïn el-Tiné

Berry reçoit l'ambassadrice américaine à Aïn el-Tiné

Le chef du Parlement libanais, Nabih Berry, a reçu lundi l'ambassadrice des Etats-Unis à Beyrouth, Dorothy Shea, qui a quitté Aïn el-Tiné sans faire de déclaration.  Cette réunion a eu lieu alors que Washington a imposé ces derniers mois des sanctions contre plusieurs personnalités politiques libanaises, dont le bras droit de M. Berry, Ali Hassan Khalil. Il a été placé sur la "liste noire" américaine pour son soutien au Hezbollah, considéré comme organisation terroriste par l'administration américaine et allié du mouvement Amal du président de la Chambre. 

Le mouvement Amal, dont le bureau politique s'est réuni en début d'après-midi, a pour sa part salué la décision prise vendredi par le Parlement, qui s'est déclaré en faveur d'un audit juricomptable de tous les comptes de la Banque du Liban, des ministères, des offices autonomes, conseils, caisses et institutions publiques. Cette décision faisait suite au désistement, il y a une dizaine de jours, du cabinet international Alvarez & Marsal, qui était chargé de mener un tel audit des comptes de la BDL. Le cabinet a abandonné en raison du refus de la banque centrale de lui fournir les documents et informations requis pour mener à bien sa mission. "La position d'Amal concernant cet audit ne change pas et les réformes et la reddition des comptes ne doivent pas faire l'objet de tergiversations", a estimé le parti. 

Les membres du bureau politique du mouvement Amal ont appelé à un consensus similaire à celui atteint vendredi en séance plénière "pour accélérer la formation d'un nouveau gouvernement composé de ministres capables et courageux qui pourront mettre en application cette décision concernant l'audit". Ils ont appelé les responsables politiques à "mettre de côté leurs intérêts personnels" pour former rapidement une équipe qui puisse "sauver le Liban, mettre un terme à son effondrement et reconstruire Beyrouth". Enfin, le mouvement Amal a appelé le cabinet sortant de Hassane Diab à prendre ses responsabilités au niveau de plusieurs dossiers, notamment en ce qui concerne la pandémie de coronavirus. 




Le chef du Parlement libanais, Nabih Berry, a reçu lundi l'ambassadrice des Etats-Unis à Beyrouth, Dorothy Shea, qui a quitté Aïn el-Tiné sans faire de déclaration.  Cette réunion a eu lieu alors que Washington a imposé ces derniers mois des sanctions contre plusieurs personnalités politiques libanaises, dont le bras droit de M. Berry, Ali Hassan Khalil. Il a été placé sur la...