Rechercher
Rechercher

Explosions de Beyrouth

Wazni exempte les héritiers des victimes du paiement des frais de succession

Wazni exempte les héritiers des victimes du paiement des frais de succession

Le ministre sortant des Finances, Ghazni Wazni. Photo Dalati et Nohra

Le ministre sortant des Finances, Ghazni Wazni, a annoncé jeudi la mise en place d'un mécanisme permettant d'exempter les héritiers de victimes de la double explosion meurtrière du 4 août au port de Beyrouth du paiement des frais de succession. Cette exemption sera valide sur tous les droits et les biens meubles et immeubles dans les héritages des personnes décédées, précise le ministre dans un communiqué publié par son bureau de presse. 

Les explosions dans le port de Beyrouth ont fait plus de 200 victimes et ravagé des quartiers entiers de la capitale. Depuis plusieurs mois, les proches de ces victimes réclament non seulement une enquête transparente sur cette catastrophe, mais également à ce que les victimes soient requalifiées en "martyrs de l'armée", ce qui permettrait à leurs familles de recevoir des allocations de la part de l'Etat. 


Le ministre sortant des Finances, Ghazni Wazni, a annoncé jeudi la mise en place d'un mécanisme permettant d'exempter les héritiers de victimes de la double explosion meurtrière du 4 août au port de Beyrouth du paiement des frais de succession. Cette exemption sera valide sur tous les droits et les biens meubles et immeubles dans les héritages des personnes décédées, précise le...