Rechercher
Rechercher

Commerce

Le poids du paquet de pain passe à nouveau à 900 grammes, toujours à 2 000 livres

Le ministre sortant de l’Économie et du Commerce, Raoul Nehmé, a décidé hier, dans un communiqué, de rétablir jusqu’au 5 janvier 2021 le prix du paquet de pain blanc, la « rabta », de 900 grammes à 2 000 livres, telle qu’était sa tarification avant le 21 septembre, date à laquelle le don de 12 000 tonnes de blé de la part du Programme alimentaire mondial (PAM) a été utilisé dans la fabrication du pain, suite à la destruction des silos lors de l’explosion au port de Beyrouth du 4 août dernier. Toutefois, le prix du paquet de pain de 400 grammes passera, lui, de 1 000 à 1 250 livres.

Bien que le Liban ait reçu courant octobre un don de l’Irak de 10 000 tonnes de farine, ce cadeau n’a pas pu compenser la perte des minotiers concernant la hausse des cours mondiaux du blé, qui ont augmenté de « près de 40 % », selon le ministre, qui n’a pas précisé la période de référence. Le boisseau américain de blé (27,21 kg) est passé de 4,9 dollars à mi-août à plus de 5,9 dollars actuellement.

La variation du prix du pain était prévisible depuis le début du mois, mais pas son évolution. En effet, le taux de change dollar/livre qui tourne actuellement autour de 8 000 livres le dollar avait atteint près de 10 000 livres à fin juin lors de la fixation du prix, sans en réduire pour autant les cours mondiaux.


Le ministre sortant de l’Économie et du Commerce, Raoul Nehmé, a décidé hier, dans un communiqué, de rétablir jusqu’au 5 janvier 2021 le prix du paquet de pain blanc, la « rabta », de 900 grammes à 2 000 livres, telle qu’était sa tarification avant le 21 septembre, date à laquelle le don de 12 000 tonnes de blé de la part du Programme alimentaire mondial...

commentaires (0)

Commentaires (0)