Rechercher
Rechercher

MATÉRIEL

À quoi sert l’imprimante 3D ?

L’imprimante 3D est un appareil révolutionnaire : il permet de fabriquer des objets en volume comme des figurines ou des coques de téléphone. Comment ça marche ? Que peut-on en faire ?

À quoi sert l’imprimante 3D ?

Imprimante 3D et ses différentes bobines de filaments. Photo Bigstock

Que l’on soit membre d’une famille, technophile, architecte ou professionnel de santé, l’imprimante 3D est à la portée de tous. Cet appareil offre de nombreux avantages comme celui d’exprimer sa créativité, d’apprendre la modélisation et de développer son activité professionnelle.

Que peut-on faire avec une imprimante 3D ? L’impression 3D, aussi appelée fabrication additive, permet de créer des objets de différents types, des simples pièces aux outils plus techniques. Elle peut donc servir dans différents cas : coque de téléphone, vase, porte-clefs, pot à crayons… Avec une imprimante 3D, l’utilisateur peut créer des accessoires et des objets du quotidien. L’avantage ? Fabriquer ses propres designs et avoir des modèles uniques. Idéal pour les adeptes du Do it Yourself ! Vous avez perdu le couvercle du pot à sucre ? Imprimez-en un nouveau.

Côté pro, l’imprimante 3D est très utile pour concevoir des produits et outils de haute technicité, comme des pièces d’avion, des prothèses ou même des bâtiments.

Comment ça marche ? Concrètement, l’imprimante 3D superpose différentes couches de matière pour donner vie à l’objet. Ce processus se fait à partir d’un modèle numérique.

Première étape : trouvez un modèle 3D. Vous avez deux options, vous pouvez soit en télécharger un sur un site spécialisé, soit en créer un sur un logiciel de conception CAO 3D. L’idée est de faire un fichier numérique de l’objet à imprimer. Ce fichier est ensuite découpé en plusieurs couches par un logiciel de tranchage appelé trancheur ou slicer. Cela permet de fournir les infos nécessaires à la réalisation de l’impression 3D.

Deuxième étape : choisissez le matériau plastique en fonction de l’objet que vous voulez créer. C’est la cartouche de votre imprimante. Vous voulez faire des bijoux ? Optez pour un modèle qui utilise du PETG, un matériau spécialement conçu pour la fabrication d’objets résistants. Ce sont des décorations que vous voulez ? Alors choisissez une imprimante qui prend en charge le PLA.

Troisième étape : imprimez et admirez le travail ! Il existe trois grands types d’imprimantes 3D : la FDM, la SLA et la SLS. Les deux dernières sont davantage destinées à un usage professionnel. C’est donc l’imprimante FDM que vous allez utiliser chez vous. L’impression par dépôt de fil (FDM) est la technique la plus répandue et la plus accessible. Elle se fait à partir d’un filament chauffé pour atteindre un état liquide ou semi-liquide. Ce filament est ensuite déposé couche par couche sur un plateau, selon la forme de l’objet.

Parmi les imprimantes FDM, on a le choix entre une imprimante cartésienne ou une imprimante delta. La différence réside dans le fonctionnement de l’impression. L’imprimante cartésienne possède deux parties mobiles, le plateau et la buse. Le plateau monte et descend, la buse se déplace de gauche à droite. Avec l’imprimante delta, le plateau est fixe et seule la buse bouge. En résumé, si l’on souhaite un résultat précis, il est conseillé de se diriger vers la cartésienne. Pour un résultat rapide, il faut choisir l’imprimante delta.

Source : rédaction et web


Que l’on soit membre d’une famille, technophile, architecte ou professionnel de santé, l’imprimante 3D est à la portée de tous. Cet appareil offre de nombreux avantages comme celui d’exprimer sa créativité, d’apprendre la modélisation et de développer son activité professionnelle.

Que peut-on faire avec une imprimante 3D ? L’impression 3D, aussi appelée fabrication...

commentaires (0)

Commentaires (0)