Poème d’ici

Poème d’ici de Sayed Eledeesy

Poème d’ici de Sayed Eledeesy

D.R.

Né en à Louxor en Égypte, le poète Sayed Eledeesy est également journaliste auprès de la télévision égyptienne. Actif sur les réseaux sociaux essentiellement pour poster ses poèmes, il est l’auteur de cinq recueils de poésie parus en Égypte entre 2006 et 2017. C’est son poème « Je ne peux pas dire “je t’aime” » qui le fait connaître et contribue à diffuser ses recueils, même si le poète confesse lui-même que ce n’est pas son morceau le plus abouti. L’écriture de Sayed Eledeesy installe avec une fausse légèreté un climat amoureux vacillant entre candeur, autodérision, flirt avec les tabous et questionnements sur la condition sociale.

*

Je ne peux pas dire « je t’aime »

Et chaque fois que je me décide à faire fi des traditions pour le dire

C’est « Comment vas-tu ? » qui sort de ma bouche

Alors excuse-moi parce que je « Comment vas-tu très fort »

Poème traduit par Ritta Baddoura

Je suis un paysan raté

Mes oublis répétés provoquent des catastrophes

Par exemple

Je n’ai pas changé la direction de l’arrosage

La récolte de blé a été inondée

J’ai allumé un feu pour éloigner les souris

Il a failli bruler les plantations des voisins

Souvent les enfants me rappellent ma pioche oubliée sur le chemin

Avez-vous jamais entendu parler d’un paysan qui oublie où il a laissé ses vaches ?

Mon amour, je suis un paysan raté et malchanceux

Mais crois-moi j’aurai pu être habile

Si Dieu n’avait pas créé ta maison près du champ

* *

Nous craignons de tomber amoureux

Comme les chats craignent de tomber dans l’eau

Mais quand nous aimons

Nous faisons notre possible

Pour nous noyer

Poèmes traduits par Souad Labbize et extraits de La Valeur décimale du bonheur (Bacchanales n°60, Maison de la poésie Rhône-Alpes, 2018).


Né en à Louxor en Égypte, le poète Sayed Eledeesy est également journaliste auprès de la télévision égyptienne. Actif sur les réseaux sociaux essentiellement pour poster ses poèmes, il est l’auteur de cinq recueils de poésie parus en Égypte entre 2006 et 2017. C’est son poème « Je ne peux pas dire “je t’aime” » qui le fait connaître et contribue à diffuser ses...

commentaires (0)

Commentaires (0)