Rechercher
Rechercher

Sri Lanka

À Colombo, Pompeo accuse Pékin de comportement « prédateur »

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a mis en garde Colombo contre le comportement « prédateur » de la Chine, lors d’une visite hier au Sri Lanka pour tenter de nouer des liens plus forts avec cette île où Pékin a beaucoup investi. Au terme d’une visite de douze heures à Colombo dans le cadre d’une tournée régionale, M. Pompeo a réitéré ses attaques contre la Chine après des entretiens avec Gotabaya Rajapaksa, président réputé proche de Pékin. « Un Sri Lanka fort et souverain constitue un puissant partenaire stratégique pour les États-Unis sur la scène mondiale », a déclaré M. Pompeo à la presse. Évoquant l’assistance militaire américaine et le don récent de deux navires de garde-côtes qui contrastent selon lui avec le comportement de la Chine, il a assuré : « Le Parti communiste chinois est un prédateur. » L’ambassade de Chine au Sri Lanka a rétorqué en tweetant, sous une pub du jeu vidéo « Aliens vs Predator » : « Désolés M. Pompeo, nous sommes occupés à promouvoir l’amitié et la coopération Chine/Sri Lanka, pas intéressés par votre invitation à jouer. »



Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a mis en garde Colombo contre le comportement « prédateur » de la Chine, lors d’une visite hier au Sri Lanka pour tenter de nouer des liens plus forts avec cette île où Pékin a beaucoup investi. Au terme d’une visite de douze heures à Colombo dans le cadre d’une tournée régionale, M. Pompeo a réitéré ses attaques contre la...

commentaires (0)

Commentaires (0)