Rechercher
Rechercher

Culture - Initiative

Des subventions individuelles à la communauté audiovisuelle libanaise

En collaboration avec le Fonds arabe pour l’art et la culture (AFAC), Netflix annonce un nouveau fonds de solidarité de 500 000 dollars afin de soutenir le secteur durement touché par la crise.

Des subventions individuelles à la communauté audiovisuelle libanaise

La tour Murr apparaît sur le visuel du fonds de solidarité « AFAC-Netflix ». Photo DR

Netflix annonce la création d’un fonds de solidarité de 500 000 dollars en soutien au secteur du cinéma et de la télévision du Liban, en collaboration avec le Fonds arabe pour l’art et la culture (AFAC). Ce fonds d’urgence est destiné à soutenir les employés de la communauté créative, sévèrement affectés par la crise du Covid-19. Les candidatures pour bénéficier de ce fonds seront ouvertes du 26 octobre au 9 novembre.

Ce fonds apportera un soutien financier sous la forme de subventions individuelles (d’une valeur de 2 000 dollars chacune) à des membres de la communauté créative libanaise, touchés par des arrêts de production et un manque d’opportunités dans l’industrie du cinéma et de la télévision à la suite de l’impact de la crise sanitaire mondiale. « Sa mise en place intervient à un moment critique pour le Liban qui fait face à des changements sociaux, politiques et économiques importants, auxquels s’ajoutent la pandémie mondiale et l’explosion catastrophique du port de Beyrouth », indique un communiqué conjoint des deux partenaires.

À partir du 26 octobre, les membres de la communauté cinématographique du Liban pourront remplir une candidature en ligne et fournir des pièces justificatives, y compris une liste des cinq projets les plus récents sur lesquels ils ont travaillé, deux références, un aperçu de tout autre soutien reçu durant cette année même, ainsi qu’une description brève des défis rencontrés par les candidats, tels que les projets annulés ou retardés.

« La communauté créative libanaise et la scène culturelle florissante de Beyrouth constituent un pilier du divertissement dans le monde arabe. Nous sommes reconnaissants de collaborer avec le Fonds arabe pour l’art et la culture (AFAC), en espérant venir en aide à la communauté créative durant cette période difficile », a déclaré un porte-parole de Netflix.

« Les nombreuses crises que le Liban a vécues au cours de l’année passée révèlent la vulnérabilité et la précarité du secteur des arts et de la culture, et amplifient les inégalités ancrées depuis longtemps. Il existe un risque réel pour les artistes, les équipes techniques et plus largement les indépendants de perdre leurs moyens de subsistance, ce qui pourrait aboutir à terme à une fuite des talents. Nous espérons que ce soutien apportera une lueur d’espoir dans leur lutte pour surmonter cette situation d’urgence », a déclaré Rima Mismar, directrice de l’AFAC.

Au mois de mars, Netflix a annoncé un fonds de secours de 150 millions de dollars pour soutenir les communautés créatives ayant été affectées par la pandémie à travers le monde.

Les directives détaillées et les critères d’éligibilité des candidats pour bénéficier de ce fonds de solidarité seront disponibles sur le site web de l’AFAC (www.arabculturefund.org) à partir du 26 octobre.


Netflix annonce la création d’un fonds de solidarité de 500 000 dollars en soutien au secteur du cinéma et de la télévision du Liban, en collaboration avec le Fonds arabe pour l’art et la culture (AFAC). Ce fonds d’urgence est destiné à soutenir les employés de la communauté créative, sévèrement affectés par la crise du Covid-19. Les candidatures pour bénéficier de ce...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut