Rechercher
Rechercher

La lettre aux abonnés

Nous ne lâcherons rien

Chère abonnée, cher abonné
Il y a quelques jours, nous envoyions un long mail à un ami, non Libanais, établi de l’autre côté de l’Atlantique. Il avait demandé de nos nouvelles, il fallait donc en donner.Après relecture, nous avons réalisé que nous...
Chère abonnée, cher abonné

Il y a quelques jours, nous envoyions un long mail à un ami, non Libanais, établi de l’autre côté de l’Atlantique. Il avait demandé de nos nouvelles, il fallait donc en donner.Après relecture, nous avons réalisé que nous...

commentaires (1)

C,EST PLUTOT LE BORDEL ! ET SI LA PATRONNE NE DEGAGE PAS OU LE BORDEL N,EST PAS ABOLI CAD DERACINE... ON VIVRA TOUJOURS JUSQU,A L,EXPIRATION DU MANDAT AU MOINS, DANS CE BORDEL. LA BLAGUE C,EST QUEL AUTRE BORDEL VA REMPLACER L,ACTUEL CAR JE NE VOIS PAS DE LUEUR AU BOUT DU TUNEL ! MAFIEUX ET MERCENAIRES S,Y EMPLOYANT A PLEIN.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

13 h 09, le 17 octobre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • C,EST PLUTOT LE BORDEL ! ET SI LA PATRONNE NE DEGAGE PAS OU LE BORDEL N,EST PAS ABOLI CAD DERACINE... ON VIVRA TOUJOURS JUSQU,A L,EXPIRATION DU MANDAT AU MOINS, DANS CE BORDEL. LA BLAGUE C,EST QUEL AUTRE BORDEL VA REMPLACER L,ACTUEL CAR JE NE VOIS PAS DE LUEUR AU BOUT DU TUNEL ! MAFIEUX ET MERCENAIRES S,Y EMPLOYANT A PLEIN.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    13 h 09, le 17 octobre 2020