Rechercher
Rechercher

Syrie

Assad dans une région incendiée, parle de "catastrophe"

Assad dans une région incendiée, parle de

Bachar Al-Assad, le 19 janvier 2014, lors d'un entretien avec l'AFP, au palais présidentiel syrien, à Damas. Photo d'archives Joseph Eid/ AFP

Le président syrien Bachar Al-Assad s'est rendu mardi dans des villages du nord-ouest du pays frappés la semaine dernière par des incendies, les qualifiant de "catastrophe nationale".

Des dizaines de feux de forêt se sont déclarés vendredi dans les provinces côtières de Tartous et Lattaquié (ouest) ainsi qu'à Homs (centre), détruisant plus de 9.000 hectares de terres agricoles, d'oliveraies et de forêts, selon le bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha).

Trois personnes ont péri à Lattaquié, selon le ministère de la Santé, tandis que 25.000 autres ont été déplacées dans les trois provinces, d'après Ocha. Les autorités ont annoncé dimanche avoir totalement maîtrisé les feux, mais les conséquences sont lourdes, notamment pour le secteur agricole.

C'est dans la région de Lattaquié que M. Assad s'est rendu mardi, selon une vidéo relayée par les comptes de la présidence sur les réseaux sociaux et diffusée à la télévision publique. "Il s'agit d'une catastrophe nationale (...) sur le plan humanitaire, économique et environnemental", a-t-il affirmé aux journalistes.

Il a promis un soutien aux habitants des zones sinistrées ayant perdu leurs récoltes. Selon l'Ocha, les incendies ont impacté jusqu'à 140.000 personnes en détruisant et endommageant maisons et terres agricoles. "L'État assurera le plus gros du soutien matériel, pour que ces familles puissent rester sur ces terres et les exploiter", a ajouté le président. "Nous parlons d'une perte de ressources qui couvraient une année entière. Il y a des familles qui ont perdu tous leurs arbres et il faut plusieurs années pour qu'ils redeviennent porteurs, en particulier les oliviers", a-t-il poursuivi. Le ministère de l'Agriculture avait prévu en août une récolte de 850.000 tonnes d'olives cette saison, contre 665.000 l'année dernière.


Le président syrien Bachar Al-Assad s'est rendu mardi dans des villages du nord-ouest du pays frappés la semaine dernière par des incendies, les qualifiant de "catastrophe nationale".

Des dizaines de feux de forêt se sont déclarés vendredi dans les provinces côtières de Tartous et Lattaquié (ouest) ainsi qu'à Homs (centre), détruisant plus de 9.000 hectares de terres...