Rechercher
Rechercher

Biélorussie

Des centaines d’arrestations lors d’une nouvelle marche de l’opposition

La police biélorusse a arrêté environ deux cents personnes lors d’un nouveau rassemblement d’opposition de dizaines de milliers de personnes hier contre le président Alexandre Loukachenko, qui a prêté serment de manière inattendue cette semaine, malgré un mouvement de contestation sans précédent. M. Loukachenko est confronté depuis la présidentielle du 9 août à une contestation historique, des dizaines de milliers de personnes sortant dans la rue chaque dimanche à Minsk pour dénoncer sa réélection jugée frauduleuse, en dépit de la répression policière. Quelque 100 000 personnes défilaient sous la pluie à Minsk, dont des athlètes connus, un nombre comparable aux semaines précédentes. Le ministère de l’Intérieur a indiqué avoir arrêté environ 200 personnes. Selon l’ONG Viasna, la police a utilisé du gaz lacrymogène à Gomel, deuxième ville du pays, et des grenades assourdissantes à Moguilev (Est). Le ministère de l’Intérieur a démenti ce dernier point. Le palais de l’Indépendance, où siège M. Loukachenko et vers lequel des rassemblements massifs ont convergé dernièrement, était hérissé de barrières et lourdement gardé par la police antiémeute. Plusieurs places centrales et des centres commerciaux où des manifestants se sont réfugiés par le passé ont également été fermés. Ces rassemblements surviennent après qu’Alexandre Loukachenko a prêté serment mercredi pour un sixième mandat, provoquant de nouvelles manifestations le jour même. La cérémonie au palais présidentiel n’avait pas été annoncée et s’est déroulée en catimini.


La police biélorusse a arrêté environ deux cents personnes lors d’un nouveau rassemblement d’opposition de dizaines de milliers de personnes hier contre le président Alexandre Loukachenko, qui a prêté serment de manière inattendue cette semaine, malgré un mouvement de contestation sans précédent. M. Loukachenko est confronté depuis la présidentielle du 9 août à une...

commentaires (0)

Commentaires (0)