Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

À la recherche du moi perdu

Un moi tiraillé entre le rêve et la réalité,

A perdu son identité dans le conflit et sa complexité.

Auparavant, il vivait dans la simplicité, heureux et satisfait.

Rien ne le perturbait.

Mais le bonheur fut dissipé le jour où il s’est réveillé sans nom ni capacité.

Puni et maltraité,

Trahi et déserté.

Pour finir dans le plus pire des cauchemars, dépourvu de ses belles mémoires.

Un moi qui a perdu son grand idéal.

Comment survive privé de ses richesses d’autrefois.

Impossible de ranimer la fougue du guerrier qui a une fois cru à l’absolu et ses fantasmes pour se retrouver seul et sans pouvoir mais surtout perdant dans le combat.

Son esprit prisonnier et avec ses pensées libérales.

Son moi souffre en silence de la déception provoquée et ses conséquences fatales.

Prisonnier et victime du mal, ce moi misérable perd toute confiance qui fut cruciale et succombe dans l’absence totale.

Il lui faut un miracle, ce militant, pour se redresser contre le vice intolérable et raviver le feu étouffé dans sa tête afin de bruler les coeurs des malfaiteurs.

Pour cela du courage il en a besoin pour devoir ramasser les débris de ses rêveries et corriger le déséquilibre qui a causé son malheur.

Lève- toi brave confrère avant que ce ne soit trop tard et succomber dans le sombre gouffre du cauchemar.

Sauve-toi de cet enfer dont la terreur t’a rongé de l’intérieur jusqu’à posséder ton âme et l’enfermer dans le noir loin de tout espoir.

Toi seul es le maître de tes pensées et nul autre ne l’est,

Malgré tous les critères imposés pour contenir ces idées.

Ton moi est encore vivant quoique menacé ou brisé.

Et la vérité haut s’est redressée pour révéler la fausse réalité derrière une image erronée dont le masque a dissimulé le visage de l’autorité.

Vaincu tu t’es cru dans cette bataille mais vainqueur tu l’es car tu as divulgué la société et sa racaille.

Libère-toi de cette confusion et prends conscience de l’existence de ton identité réelle au milieu de la pagaille.

Ton moi patriotique existe toujours en toi, au fond de tes entrailles.

Il est le moteur de ta vie et la cause première de ton énergie.

Un moi héroïque garde sa foi en sa patrie malgré tous les soucis.

Un moi désuni est un moi qui manque de dignité et noue de complicité avec l’ennemi.

Le tien fait témoin d’incroyables récits épiques que ta bravoure a accomplis.

Des épreuves tu as subi et le calice tu as bu jusqu’à la lie.

Perdant ou gagnant ce n’est pas important.

La félicité réelle est dans le salut de ton esprit révoltant.

L’impossible se réalise et le rêve se concrétise.

Une victoire incroyable à vrai dire.

Un moi glorieux surgit et de ses cendres ressuscite.

Ce moi qui était en perdition regagne son identité et son idéologie au milieu du conflit.

Grâce à sa résilience, ce dernier a échappé belle à cette chute infernale pour regagner sa propre confiance.

Mais également une existence sereine et surtout une bonne reviviscence.

Une prise de conscience rapide qui lui a sauvé et l’honneur et la vie.

Et dans l’histoire son nom sera défini.

Un moi qui s’identifie en tant qu’un héros sans précédent.

Un titre de grandeur pour ce brave survivant.


Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Un moi tiraillé entre le rêve et la réalité,

A perdu son identité dans le conflit et sa complexité.

Auparavant, il vivait dans la simplicité, heureux et satisfait.

Rien ne le perturbait.

Mais le bonheur fut dissipé le jour où il s’est réveillé sans nom ni capacité.

Puni et maltraité,

Trahi et déserté.

Pour finir dans le plus pire des...

commentaires (0)

Commentaires (0)