Rechercher
Rechercher

Crise

Le GIS appelle à la "formation rapide d'un gouvernement efficace et crédible" au Liban

Le GIS appelle à la

Le président libanais Michel Aoun (g), s'entretenant avec le Premier ministre désigné, Moustapha Adib, le 17 septembre 2020 au palais de Baabda. Photo AFP / HO / Dalati et Nohra

Le Groupe international de soutien au Liban (GIS) a appelé les autorités libanaise à former "rapidement un gouvernement efficace et crédible", alors que le pays continue de s'enfoncer dans une grave crise politique et économique et que la mise sur pied d'un nouveau cabinet butte encore sur les tiraillements entre les formations politiques rivales. Ces forces politiques s'étaient pourtant engagées le 1er septembre, devant le président français Emmanuel Macron, venu à Beyrouth, à former un cabinet "de mission" pour une sortie de crise dans un délai de quinze jours, déjà dépassé.

"Les responsables libanais doivent agir pour répondre aux différents besoins du Liban", a plaidé le GIS, dans un communiqué publié samedi. Ce groupe international, créé en 2013, comprend les Nations Unies, la Chine, la France, l'Allemagne, l'Italie, la Russie, le Royaume-Uni, les États-Unis, ainsi que l'Union européenne et la Ligue arabe. "Le GIS appelle les responsables libanais à agir de manière décisive dans un esprit de responsabilité, en donnant la priorité à l'intérêt national. Il les appelle également à former rapidement un gouvernement efficace et crédible, capable de mener des réformes essentielles pour répondre aux défis auxquels fait face le Liban et aux aspirations et besoins légitimes du peuple libanais", ajoute le groupe. Il conclut en appelant une nouvelle fois à "protéger le droit de manifester de manière pacifique", alors que les manifestations antipouvoir sont réprimées dans la violence par les forces de l'ordre et l'armée.

Vendredi, le président Macron était entré en contact par téléphone avec son homologue libanais, Michel Aoun, et les deux hommes avaient évoqué l'importance de poursuivre les efforts pour assurer la naissance du cabinet, "le plus rapidement possible". M. Macron a également appelé au téléphone plusieurs responsables politiques libanais afin de s'enquérir des tractations portant sur la formation de l'équipe ministérielle. Mais jusque-là, aucune percée n'a été enregistrée.


Le Groupe international de soutien au Liban (GIS) a appelé les autorités libanaise à former "rapidement un gouvernement efficace et crédible", alors que le pays continue de s'enfoncer dans une grave crise politique et économique et que la mise sur pied d'un nouveau cabinet butte encore sur les tiraillements entre les formations politiques rivales. Ces forces politiques s'étaient...