Rechercher
Rechercher

Économie

Calendrier macro-économique

● Indice de sentiment économique (Zentrum für Europäische Wirtschaftsforschung, ZEW) de l’Allemagne pour septembre (mardi 15

septembre) : le ZEW se base sur les opinions de centaines d’investisseurs et analystes institutionnels européens et évalue les perspectives économiques sur les six mois à venir. Un indice supérieur à 0 reflète l’optimisme des agents interrogés, et inversement. En septembre, cet indice a augmenté de 12,2 points par rapport à août (71,5 points), atteignant ainsi un sommet depuis janvier 2004 et au-delà des attentes du marché (58 points). L’espoir d’une reprise économique rapide a continué de croître après que l’Union européenne est parvenue à un accord sur un plan de relance massif en juillet. Toutefois, la situation économique allemande s’est légèrement dégradée, diminuant de 0,4 point pour chuter à -81,3 points en septembre.

● Balance commerciale du Japon en août (mercredi 16 septembre) : le Japon a enregistré un surplus commercial de 11,6 milliards de yens (109,3 millions de dollars) en juillet, contre un déficit de 254 milliards de yens (2,4 milliards de dollars) en glissement annuel. Il s’agit du premier excédent en quatre mois, les importations ayant diminué de 22,3 %, passant à 5,36 mille milliards de yens (50,5 milliards de dollars), et les exportations ayant également baissé de 19,2 %, passant à 5,39 mille milliards de yens (50,8 milliards de dollars), en raison des achats des États-Unis et de l’Europe de l’Ouest.

● Croissance du PIB au Royaume-Uni en août (mercredi 16 septembre) : l’économie britannique a enregistré un taux d’inflation annuel en juillet de 1 % contre 0,6 % le mois précédent, dépassant les prévisions du marché de 0,6 %. Il s’agit du plus haut taux depuis mars en raison de l’assouplissement des restrictions imposées contre la pandémie de Covid-19. La hausse des prix a notamment touché le secteur vestimentaire (passant de -2,2 à -0,1 % en juillet), ceux du transport (de -1,6 à 0,7 %), et des fournitures et articles ménagers (de -0,5 à 0,8 %). En revanche, les prix des denrées alimentaires ont diminué, passant à 0,8 % au lieu de 1,1 % le mois précédent. En glissement mensuel, les prix à la consommation ont augmenté de 0,4 % en juillet, après une hausse de 0,1 % en juin et dépassant les prévisions ayant annoncé une baisse de 0,1 %.

● Ventes au détail aux États-Unis en août (mercredi 16 septembre) : cet indice mesure chaque mois le niveau des ventes au détail et permet ainsi de jauger la confiance des consommateurs. Aux États-Unis, les ventes au détail ont augmenté de 1,2 % en juillet, après une croissance de 8,4 % révisée à la hausse en juin. La résurgence des infections au Covid-19 et une réduction des chèques des allocations-chômage ont probablement pesé sur le marché domestique. En glissement annuel, les ventes au détail ont augmenté de 2,7 % en juillet.


● Indice de sentiment économique (Zentrum für Europäische Wirtschaftsforschung, ZEW) de l’Allemagne pour septembre (mardi 15

septembre) : le ZEW se base sur les opinions de centaines d’investisseurs et analystes institutionnels européens et évalue les perspectives économiques sur les six mois à venir. Un indice supérieur à 0 reflète l’optimisme des agents...

commentaires (0)

Commentaires (0)