Rechercher
Rechercher

Économie

Calendrier macro-économique

● Inflation en Chine à fin juillet (lundi 10 août) : le taux d’inflation annuel en Chine a augmenté de 2,5 % à fin juin, contre 2,4 % le mois précédent, soit le taux le plus bas depuis quatorze mois, en adéquation avec les estimations du marché. Les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 11,1 % en juin, contre 10,6 % en mai, en raison du prix de la viande porcine qui continue son ascension (81,6 % en juin contre 81,7 % un mois plus tôt). Alors que les prix des biens non alimentaires ont diminué, passant de 03 % en juin, contre 0,4 % en mai, en raison des prix liés à la santé (1,9 % contre 2,1 %), ainsi qu’à l’éducation, la culture et le divertissement (1,9 % contre 2,2 %). Enfin, les prix du transport ont également connu une baisse ( -4,6 % contre -5,1 %). Le taux d’inflation mensuel s’est, lui, établi à -0,1 % durant le sixième mois de l’année, alors que les analystes prédisaient une hausse de 0,4 %.

● Indice de confiance des entrepreneurs australiens en juillet (mardi 11 août) : l’indice de la National Australia Bank (NAB), qui mesure le degré de confiance des entreprises et investisseurs vis-à-vis du climat des affaires, a augmenté à -1 points en mai, contre -20 points un mois plus tôt. Cette hausse s’explique par la levée des mesures de confinement adoptées par le pays afin de lutter contre le coronavirus. Les conditions de travail des entreprises se sont améliorées en un mois (-7points contre -24 en mai), ainsi que les ventes (-7 contre -19), les profits (-8 contre -19) et l’emploi (-11 contre -31).

● Croissance du PIB, Russie (mardi 11 août) : la croissance du PIB de Russie a diminué pour atteindre 0,6 % en rythme trimestriel au cours des trois premiers mois de l’année 2020, en adéquation avec les estimations. Le PIB russe s’était établi à 2,1 % lors du dernier trimestre de l’année 2019. Le secteur financier a connu une hausse de 9,8 %, la vente en gros et en détail de 4,9 %, l’industrie de 3,6 % et enfin l’agriculture de 2,3 %.

● Balance commerciale du Royaume-Uni en juin (mercredi 5 août) : le surplus commercial du Royaume-Uni a augmenté de 4,3 milliards de livres sterling (soit 5,61 milliards de dollars américains) en mai 2020, contre une augmentation de 2,3 milliards de livres sterling (soit 3 milliards de dollars américains) le mois précédent. C’est le deuxième surplus commercial le plus élevé de son histoire récente. Les exportations ont, elles, augmenté de 3,5 %, aidées par la hausse de la vente des biens de 6,6 %. Quant à elles, les importations ont diminué de 1,7 % en raison de la baisse d’achat de biens et de services étrangers. Cette baisse de la demande s’explique par la baisse de la consommation en raison des mesures de confinement afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Depuis 2017, les surplus commerciaux les plus grands obtenus par le Royaume-Uni ont été comptabilisés avec les États-Unis, l’Irlande et la Corée du Sud ; alors que les déficits les plus grands ont été obtenus avec une grande partie des pays de l’Union européenne, comme l’Allemagne, la Belgique et l’Italie notamment, sans oublier la Chine.



● Inflation en Chine à fin juillet (lundi 10 août) : le taux d’inflation annuel en Chine a augmenté de 2,5 % à fin juin, contre 2,4 % le mois précédent, soit le taux le plus bas depuis quatorze mois, en adéquation avec les estimations du marché. Les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 11,1 % en juin, contre 10,6 % en mai, en raison du prix de...

commentaires (0)

Commentaires (0)