Rechercher
Rechercher

Assassinat Hariri

Le TSL reporte l'annonce de son verdict au 18 août 2020

Cette décision a été prise "par respect aux innombrables victimes de l'explosion dévastatrice qui a secoué Beyrouth le 4 août et des trois jours de deuil au Liban".

Le TSL reporte l'annonce de son verdict au 18 août 2020

Le siège du Tribunal spécial pour le Liban, à La Haye, aux Pays-Bas. Photo AFP

Le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) qui devait rendre vendredi son jugement dans le procès de quatre personnes accusées d'avoir organisé l'assassinat de Rafic Hariri, le 14 février 2005, a annoncé mercredi qu'il reportait l'annonce de son verdict au mardi 18 août 2020, suite aux explosions qui ont ravagé Beyrouth mardi. Cette décision a été prise "par respect pour les innombrables victimes de l'explosion dévastatrice qui a secoué Beyrouth le 4 août et des trois jours de deuil au Liban", a indiqué le TSL sur son compte Twitter.

Lire aussi

Après le jugement, le parcours du TSL sera loin de s’achever

Mardi, deux immenses explosions ont eu lieu dans l'après-midi dans le port de Beyrouth, où étaient stockées plus de 2.700 tonnes de nitrate d'ammonium, un comburant hautement explosif au contact d'un produit inflammable. La déflagration a provoqué des scènes de dévastation et de panique dans la capitale libanaise, déclarée ville "sinistrée". Cent-trente cinq personnes sont décédées et plus de 5.000 ont été blessées, selon le dernier bilan provisoire des autorités.

Le courant du Futur de l'ancien Premier ministre Saad Hariri a émis des doutes mercredi sur le "timing" et les "circonstances" de cette double explosion. Saad Hariri devait se rendre à La Haye, aux Pays-Bas, où le jugement doit être prononcé. Il avait toutefois reporté cette visite avant l'annonce par le TSL du report du verdict.

Les suspects jugés par contumace sont tous membres présumés du Hezbollah. Le parti chiite, qui a rejeté toute paternité de l'assassinat, a toutefois refusé de les livrer malgré plusieurs mandats d'arrêt émis par le TSL.


Le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) qui devait rendre vendredi son jugement dans le procès de quatre personnes accusées d'avoir organisé l'assassinat de Rafic Hariri, le 14 février 2005, a annoncé mercredi qu'il reportait l'annonce de son verdict au mardi 18 août 2020, suite aux explosions qui ont ravagé Beyrouth mardi. Cette décision a été prise "par respect pour les

commentaires (0)

Commentaires (0)