Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Dis-moi

Avoue qu’aux élections, tu as trahi ta patrie pour des sous !

Dis-moi jusqu’où on a embarqué mon pays en un seul coup.

Comment l’ont-ils habillé en linceul et nous ont imposé son coût ? !

Dis-moi si la vieille qui fouillait la poubelle arriverait toujours à subir !

Qu’elle se dépêche de leur transmettre sa dignité avant de mourir.

Dis-moi si le givre vorace a éteint l’allumette du gosse ce soir.

Dis-moi si la mendiante a vraiment été humiliée sur son territoire !

Dis-moi que l’État a essayé de sauver les martyrs en otage,

Que les impôts étaient franchement censés pour le triage.

Dis-moi combien tu as plaint les conjonctures à belle lurette.

Le grand jour est venu pour les faire passer sous la hachette.

Déclenche les feux en toi pour brûler ta mélancolie enterrée !

Dis aux politiciens qu’ils nous laissent au moins le droit de rêver.

Yara KATRIB

(17 ans)

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Avoue qu’aux élections, tu as trahi ta patrie pour des sous !

Dis-moi jusqu’où on a embarqué mon pays en un seul coup.

Comment l’ont-ils habillé en linceul et nous ont imposé son coût ? !

Dis-moi si la vieille qui fouillait la poubelle arriverait toujours à subir !

Qu’elle se dépêche de leur transmettre sa dignité avant de mourir.

Dis-moi si...

commentaires (0)

Commentaires (0)