Rechercher
Rechercher

Diplomatie

Hitti envisagerait de démissionner

La goutte d'eau qui a fait déborder le vase aurait été, selon des sources politiques, l’attitude de Hassane Diab à l’égard du chef de la diplomatie française, avec lequel M. Hitti entretient de bonnes relations.

Hitti envisagerait de démissionner

Le ministre libanais des Affaires étrangères, Nassif Hitti (d.), lors d'un conférence de presse avec son homologue français, Jean-Yves Le Drian, à Beyrouth, le 23 juillet 2020. Photo REUTERS/Aziz Taher

Le chef de la diplomatie libanaise Nassif Hitti aurait l’intention de présenter sa démission, mais d’intenses pressions sont exercées sur lui de la part du pouvoir pour l’amener à renoncer à cette décision, ont indiqué à L’Orient-Le Jour des sources concordantes.

Selon des sources diplomatiques libanaises, M. Hitti, un diplomate chevronné, était déjà irrité depuis sa nomination par plusieurs questions, dont la façon dont se font les nominations au ministère des Affaires étrangères, ou le fait que ce n’est pas le chef de la diplomatie qui a été dépêché récemment auprès de pays arabes à qui le Liban a demandé de l'aide. Début juillet, c'est le directeur de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim, qui s'était ainsi rendu au Koweït.

Mais la goutte qui a fait déborder le vase aurait été, selon des sources politiques, l’attitude du Premier ministre Hassane Diab à l’égard du chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, avec lequel M. Hitti entretient de bonnes relations.

Pour mémoire

Critique à l’égard de Le Drian, Diab n’a pas capté le message français

Hassane Diab avait estimé la semaine dernière que « la visite du ministre français des Affaires étrangères n’avait rien apporté de nouveau" et que M. Le Drian « manquait d’informations concernant le processus de réformes » menées par son gouvernement. Deux jours après ses propos controversés, le Premier ministre libanais, Hassane Diab, avait néanmoins reçu, jeudi au Sérail, une délégation de l'ambassade de France et avait salué les "profondes relations" franco-libanaises.

Selon des sources concordantes, M. Hitti est toutefois soumis à d’intenses pressions du pouvoir pour ne pas démissionner.


Le chef de la diplomatie libanaise Nassif Hitti aurait l’intention de présenter sa démission, mais d’intenses pressions sont exercées sur lui de la part du pouvoir pour l’amener à renoncer à cette décision, ont indiqué à L’Orient-Le Jour des sources concordantes.

Selon des sources diplomatiques libanaises, M. Hitti, un diplomate chevronné, était déjà irrité depuis...

commentaires (17)

M. HITTI, c’est une réaction saine et ce ne sera que justice que de démissionner, ainsi vous à ouvrez la voie à tous ces ministres qui veulent le faire et se sentent obligés de rester et de réciter des textes reçus à la gloire des vendus alors qu’ils n ‘en pensent pas un seul mot. Allez, démissionnez et montrer le chemin à suivre à tous les autres pour qu’ils osent et que ce gouvernement qui n’a de gouvernance que son nom soit dissout de lui même faute de liberté d’action et de projets constructifs. En fin de compte c’est à vous tous que revient la responsabilité de maintenir cette mascarade en restant à vos postes pour exécuter la destruction du pays et son peuple sans réagir. Le bon sens devrait l’emporter. Nous sommes avec tous les patriotes qui se rebellent pour sauver notre pays.

Sissi zayyat

10 h 04, le 03 août 2020

Tous les commentaires

Commentaires (17)

  • M. HITTI, c’est une réaction saine et ce ne sera que justice que de démissionner, ainsi vous à ouvrez la voie à tous ces ministres qui veulent le faire et se sentent obligés de rester et de réciter des textes reçus à la gloire des vendus alors qu’ils n ‘en pensent pas un seul mot. Allez, démissionnez et montrer le chemin à suivre à tous les autres pour qu’ils osent et que ce gouvernement qui n’a de gouvernance que son nom soit dissout de lui même faute de liberté d’action et de projets constructifs. En fin de compte c’est à vous tous que revient la responsabilité de maintenir cette mascarade en restant à vos postes pour exécuter la destruction du pays et son peuple sans réagir. Le bon sens devrait l’emporter. Nous sommes avec tous les patriotes qui se rebellent pour sauver notre pays.

    Sissi zayyat

    10 h 04, le 03 août 2020

  • Ce gouvernement est illégitime car désigné et couvé par des miliciens exogènes, mercenaires et inféodés à des puissances hostiles. La révolution est bien populaire, remballons le "populiste" mot fourre-tout et creux entre tous, merci.

    Je partage mon avis

    09 h 36, le 03 août 2020

  • Sil veut conserver le capital de sympathie et de respect qu'il a acquis au Liban et ailleurs, qu'il démissionne.

    Je partage mon avis

    09 h 28, le 03 août 2020

  • Démissionner demande du courage ! Alors prouvez que vous en avez et laissez tomber cette bande d’incompétents notamment le premier incompétent qui se croit être premier ministre

    Liberté de Penser

    08 h 43, le 03 août 2020

  • Pauvre Monsieur Hitti, diplomate chevronné, expérimenté et surtout respecté par ses pairs (notamment à l’étranger et notamment français) à la réputation désormais méthodiquement saccagée et sabotée par les agissements -et surtout les déclarations - inconséquents du chef de gouvernement. Que Monsieur Diab se complaise dans l’amateurisme le plus flagrant, c’est son problème. Mais il serait dommage qu’il entraine son ministre des affaires étrangères -et, du coup, les libanais- dans sa chute.

    DC

    00 h 59, le 03 août 2020

  • Mais allez -y Mr Hitti !..... Que faites-vous encore dans cette tour de Babel? Au départ, vous aviez été nommé à ce poste à cause de votre compétence et expérience, soi-disant, mais êtes-vous sûr que c’ était la seule considération retenue, ou votre sympathie pour un parti au pouvoir qui a prévalu? Si c’ est cette dernière hypothèse qui serait juste, et que vous le regrettiez, ce serait tout à votre honneur de démissionner et de démontrer votre intégrité et honnêteté auprès de ce pauvre peuple qui aurait besoin d’ une lueur d’espoir et de croire qu’il y a encore dans ce pays des personnes courageuses et honorables prêtes à admettre leurs erreurs et dénoncer cette situation intolérable.

    Saliba Nouhad

    00 h 48, le 03 août 2020

  • M HITTI devrait démissionner en effet. Il n'est pas à sa place là bas. Si vous lisez ces lignes M HITTI, ils sont en train de vous ridiculiser en vous demandant de rester. SVP, gardez votre amour propre, honneur ne serait ce que par égard envers votre famille et pays

    RadioSatellite.co

    00 h 45, le 03 août 2020

  • Ce gouvernement n'est pas un gouvernement illégitime. Il doit agir et être obéi. Ce n'est pas une révolution populiste et l'avènement d'une démagogie qui vont être les moyens d'affronter et résoudre la crise, par un peu plus de mépris de l'Etat, loin de toute prudence et justice politique. La neutralité active exige ces vertus, elle ne peut se substituer à elles et affaiblir l'Etat, en guise de réformes urgentes.

    DINTILHAC bernard

    00 h 26, le 03 août 2020

  • Oui Mr Hitti, vous devez démissionner car votre place n'est pas dans ce gouvernement d'incapable. Vous valez beaucoup mieux que ca.

    carlos achkar

    00 h 10, le 03 août 2020

  • Quand on y pense Hitti, avec ses 5 mois dans le cabinet, a quand même bien tenu le coup. Le aahed et ses gouvernements ont réussi à détruire les vies des millions de libanais en 4 ans....

    Wlek Sanferlou

    23 h 29, le 02 août 2020

  • Un ministre, ça démissionne ou ça ferme sa gueule, on attribue cette phrase à Jean Pierre Chevenement qui avait quitté le gouvernement pour manifester son désaccord avec la politique de son gouvernement... Mr Hitti devrait s'en inspirer il en sortirait grandi, suite à cet affront....

    c...

    23 h 27, le 02 août 2020

  • Il serait bon de mettre les anciens conseillers au placard, puis en nommer des nouveaux, afin d'imposer sa marque de fabrique dans ce ministère. bien que la tâche soit titanesque, pitié ne lachez pas, on a vu le résultat catastrophique des apprentis ministres...

    Desperados

    22 h 44, le 02 août 2020

  • Mr. Diab a fait des changements 2 heures d'électricité sur les 24 heures

    Eleni Caridopoulou

    22 h 41, le 02 août 2020

  • Hitti, diplomate de haut rang, ayant dirigé à Paris l'institut du Monde Arabe, pendant des dizaines d'années, n'est pas en mesure de subir les exactions émanant de responsables qui ne connaissent pas leurs limites. En l'espace de deux semaines seulement, des erreurs Inacceptables ont été commis, une fois par le chef de l'état, et la dernière fois par notre éminent chef de gouvernement.

    Chahine

    22 h 14, le 02 août 2020

  • OSEZ ! ET DONNEZ L,EXEMPLE.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    22 h 07, le 02 août 2020

  • Excellente idée , tout a a fait a son honneur

    DRAGHI Umberto

    21 h 59, le 02 août 2020

  • Allez Monsieur un peu de courage, pourquoi rester avec des incapables ?

    Brunet Odile

    21 h 57, le 02 août 2020