Rechercher
Rechercher

Liban

Geagea appelle Aoun et Diab à "restituer à l'armée sa décision militaire stratégique"

Geagea appelle Aoun et Diab à

Le chef des Forces libanaises Samir Geagea. Photo ANI

Le chef des Forces libanaises Samir Geagea, farouche opposant au pouvoir politique en place, a appelé le président de la République Michel Aoun et le Premier ministre Hassane Diab à restituer à l'armée sa "décision stratégique militaire", dans une critique claire aux armes du Hezbollah, une question qui divise la population et la classe politique.

"Toutes nos vœux à l'armée pour son anniversaire, en espérant qu'à cette occasion, le président de la République, le Premier ministre et le gouvernement lui rendront sa décision militaire stratégique, sachant que cette décision lui a été volée sous la tutelle (du régime syrien jusqu'en 2005, NDLR) et qu'il s'agit là du droit le plus basique pour cette institution légale", a écrit M. Geagea sur son compte Twitter. "L'absence de cette décision entre les mains de l'armée est l'une des raisons principales de la situation dans laquelle nous vivons actuellement. (...) Cela est d'autant plus d'actualité alors qu'on joue avec le sort du Liban-Sud au profit des politiques régionales (...)", a conclu le chef des FL, en référence aux frappes israéliennes contre le sud du pays, lundi. L’État hébreu avait accusé le Hezbollah d'avoir tenté de mener une opération d'infiltration.

L'armée libanaise marque son 75e anniversaire aujourd'hui, mais les célébrations ont été annulées en raison de la pandémie liée au coronavirus. Cette occasion intervient alors que le Liban ne cesse de s'enfoncer depuis un an dans la pire crise économique de son histoire moderne.


Le chef des Forces libanaises Samir Geagea, farouche opposant au pouvoir politique en place, a appelé le président de la République Michel Aoun et le Premier ministre Hassane Diab à restituer à l'armée sa "décision stratégique militaire", dans une critique claire aux armes du Hezbollah, une question qui divise la population et la classe politique.

"Toutes nos vœux à l'armée...