Rechercher
Rechercher

Coronavirus au Liban

Deux décès et 129 contaminations enregistrés au cours des dernières 24h

En fin de semaine prochaine, il faudra décider de boucler le pays durant deux semaines ou non, dit le ministre de la Santé.

Deux décès et 129 contaminations enregistrés au cours des dernières 24h

Un homme vend des masques à Beyrouth, le 29 juillet 2020. AFP / ANWAR AMRO

Au premier jour d'un nouveau bouclage en deux temps du Liban, 2 décès et 129 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, selon le rapport officiel du ministère de la Santé publié jeudi. 

Sur ces nouveaux cas, 118 ont été signalés localement et 11 autres parmi les voyageurs arrivés à Beyrouth. Parmi les contaminations locales, 16 ont été enregistrées dans le caza de Baalbeck, 15 à Beyrouth, 14 dans le Akkar,  13 à Baabda, sept dans le Metn, six à Tyr, quatre dans le Kesrouan, quatre à Jbeil, trois à Aley, deux à Bint Jbeil, une à Tripoli, une à Zghorta, une à Zahlé et une à Saïda.  Il reste à déterminer dans quels cazas ont été détectés 30 autres cas.

Au total, 4.331 personnes ont contracté le virus depuis février : 57 sont décédées, 1.753 se sont rétablies, et 2.521 sont toujours positives. Actuellement, 110 personnes sont encore hospitalisées, dont 29 aux soins intensifs.

Un des conseillers travaillant au ministère de l’Énergie a par ailleurs contracté le virus, comme l'a annoncé jeudi le ministre Raymond Ghajar. En conséquence, tous les fonctionnaires travaillant au même étage que lui au sein du ministère seront tenus de passer un test PCR, tandis que tous les autres sont appelés à respecter le port du masque et la distanciation sociale. 

Mariages 

Le président du conseil municipal de la ville de Beyrouth, Jamal Itani, a de son côté indiqué que plusieurs employés de la société Ramco étaient contaminés et en quarantaine, ajoutant que la municipalité tentait de trouver une solution pour assurer la collecte des déchets. "Nous cherchons maintenant à assurer des travailleurs d'autres entreprises et la question sera réglée le plus tôt possible. Nous nous excusons auprès des habitants de Beyrouth pour le retard dans le ramassage des déchets, a-t-il ajouté. Nous assurons que nous déployons tous les efforts possibles pour maintenir la sécurité des gens" . Mi-juillet, 131 employés de la société, déclarés positifs au virus, avaient déjà été transportés par la Croix-Rouge libanaise vers un des centres d’isolement dans le secteur de la Quarantaine.

Par ailleurs, le bureau de presse du ministre libanais de l'Intérieur, Mohammad Fahmi, a annoncé que les célébrations de mariages prévues à l'avance pourront avoir lieu mardi 4 août et mercredi 5 août. Il rappelle toutefois qu'il faut respecter les règles de prévention et la distanciation sociale. Le taux d'occupation du site de la fête ne doit pas dépasser 50% de sa capacité.  La Sûreté générale a pour sa part annoncé que la frontière entre le Liban et la Syrie sera ouverte les 4 et 6 août, entre 9h et 16h, afin de permettre aux Libanais de rentrer chez eux.

Deux semaines

Le ministre de la Santé, Hamad Hassan, a indiqué que l'augmentation du nombre de contaminations était prévue après l'ouverture de l'aéroport et qu'à la fin de la semaine prochaine, une décision sera prise, sur la base des statistiques. Il faudra décider de boucler le pays durant deux semaines ou non, a ajouté le ministre. 

"Nous avons remarqué un grand laxisme et nous demandons aux Libanais de ne pas prendre les choses à la légère, mais de respecter toutes les instructions et directives comme si c'était le premier jour (de la pandémie)", a déclaré M. Hassan. Le ministre a aussi noté que le comité ministériel avait demandé que le pays soit bouclé pendant deux semaines, mais qu'il a été décidé de marquer une pause de deux jours entre cinq jours de bouclage "pour prendre en compte les citoyens et leurs affaires"."La décision a été étudiée, il ne faut pas complètement étrangler le pays", a-t-il conclu.

Dans ce contexte de recrudescence des cas, le gouvernement avait décidé mardi de prolonger jusqu'au 30 août l'état de mobilisation générale, alors que celui-ci devait expirer le 2 août. Le cabinet a également annoncé le bouclage total du pays du 30 juillet au 3 août, puis du 6 au 10 août inclus, à l’exception de l’aéroport où l’arrivée de voyageurs sera restreinte. Cette mesure concerne notamment les entreprises privées, les magasins, les commerces et les marchés, ainsi que les secteurs éducatif et bancaire. Les rassemblements sont également prohibés durant cette période. En sont exemptés les institutions publiques, les points d’entrée sur le territoire libanais, ainsi que les secteurs de la santé, de l’alimentation, de l’industrie, de l’agriculture, des médicaments et des médias, ainsi que les institutions militaires et sécuritaires.

Le gouvernement a en outre décidé de fermer jusqu’au 10 août prochain les pubs, les boîtes de nuit, les marchés populaires, les plages publiques, les piscines intérieures, les jardins publics, les salles de jeux en intérieur, les parcs d’attraction, ainsi que les théâtres et les cinémas. Dans les salles de sport, les entraînements en groupe seront interdits, alors que les machines resteront accessibles aux sportifs. L’ensemble des célébrations religieuses et des compétitions sportives sont annulées. Concernant les lieux de culte, les autorités "entreront en contact avec les dignitaires religieux pour leur fermeture".

En ce qui concerne les restaurants et cafés, le ministère du Tourisme a indiqué qu'ils seront fermés pendant la période de reconfinement en deux temps. En dehors de ces deux fois cinq jours de reconfinement, ils sont appelés à fonctionner à 50 % de leur capacité et à ne pas proposer de narguilés, a-t-il précisé dans une circulaire. Selon le document, les sites touristiques seront fermés du 30 juillet au 10 août prochain. Toutefois, le ministère du Tourisme a amendé mercredi les mesures prises la veille pour le fonctionnement des pâtisseries, confiseries et restaurants au cours des périodes de bouclage total. Ces modifications prévoient notamment l'autorisation des services de livraison à domicile, entre 6h et 20h.

Enfin, les personnes âgées de plus de 65 ans sont appelées à rester chez elles et à ne sortir qu’en cas d’extrême nécessité.


Au premier jour d'un nouveau bouclage en deux temps du Liban, 2 décès et 129 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, selon le rapport officiel du ministère de la Santé publié...

commentaires (4)

Les tests ne sont pas fiables (voir la monstruosité) à la Croix Rouge à Zahle, il mentent pour des raisons politiques évidentes, ce gouvernement de bras cassé est une catastrophe, pire qu'une armée mexicaine.

Je partage mon avis

09 h 40, le 31 juillet 2020

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Les tests ne sont pas fiables (voir la monstruosité) à la Croix Rouge à Zahle, il mentent pour des raisons politiques évidentes, ce gouvernement de bras cassé est une catastrophe, pire qu'une armée mexicaine.

    Je partage mon avis

    09 h 40, le 31 juillet 2020

  • Notre technocrate de l’intérieur s’est transformé en wedding manager. N’ayant plus de boulot de flic de la circulation depuis qu’il a abandonné la circulation alternée, il s’occupe à présent de programmer les mariages. On est vraiment gâté avec ce génie

    Liberté de Penser

    22 h 23, le 30 juillet 2020

  • Les spécialistes critiquent cette fermeture en deux temps avec deux jours d'ouverture interposée, qui rendent inutile tout progrès escompté sur le plan de lutte contre le virus.

    Chahine

    20 h 46, le 30 juillet 2020

  • ENCORE FAUT-IL RESPECTER LES CONSIGNES.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    19 h 05, le 30 juillet 2020