Rechercher
Rechercher

Liban

Joseph Aoun à la troupe : Restez alertes face aux tentatives d'Israël de saper notre unité nationale

"Le 75e anniversaire de l'armée a lieu alors que "le Liban traverse des crises politiques, économiques et sociales sans précédent", affirme le commandant en chef. 

Joseph Aoun à la troupe : Restez alertes face aux tentatives d'Israël de saper notre unité nationale

Le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun, prononçant un discours lors d'une tournée d'inspection des troupes au Liban-Nord, le 2 juin 2020. Photo d'archives Ani

Le commandant en chef de l'armée, le général Joseph Aoun, s'est adressé mercredi matin aux militaires, à l'occasion du 75e anniversaire de la troupe, les exhortant à rester alertes, notamment face "aux tentatives répétées d'Israël de saper l'unité nationale" libanaise. Cette mise en garde intervient deux jours après des tirs d'artillerie israéliens sur un secteur frontalier et alors que l'armée israélienne a annoncé mardi l'envoi de nouveaux renforts le long de sa frontière avec le Liban. 

"Militaires, vous êtes déployés dans tout le pays pour accomplir votre mission, qui vise à maintenir la sécurité et protéger la frontière", a lancé le général Joseph Aoun dans son ordre du jour à la troupe. Il a souligné que l'armée a devant elle "deux grands ennemis", le premier étant "l'ennemi israélien qui multiplie les tentatives de saper notre unité nationale et veut réaliser ses ambitions hégémoniques sur nos terres, dans nos eaux et sur nos ressources maritimes". Il a affirmé que, face à ces menaces, le Liban "respecte la coopération" avec la Force intérimaire de l'ONU au Liban-Sud (Finul) et toutes les dispositions de la résolution 1701. Dans ce contexte, l'armée et la Finul ont patrouillé conjointement mercredi à la frontière avec Israël. Par ailleurs, le secrétaire général du Haut comité de secours, le général Mohammad Kheir, a effectué une tournée dans les villages de Kfarchouba et Hebbariyé, qui ont été principalement touchés par les tirs israéliens. "Le Premier ministre se tient aux côtés des habitants" de ces localités, a déclaré le général. "Le peuple libanais est résilient face à l'ennemi israélien", a-t-il ajouté.

Bombardements israéliens : Diab craint "un dérapage de la situation"

Bombardements israéliens : Diab craint "un dérapage de la situation"

Lundi, l'armée israélienne avait indiqué qu'une "cellule" de trois à cinq personnes armées s'était infiltrée sur une distance de quelques mètres au-delà de la Ligne bleue séparant Israël du Liban, et que "les forces de sécurité ont ouvert le feu". Les "terroristes" ont fui en territoire libanais après un échange de tirs avec les forces israéliennes et des tirs d'artillerie "à des fins défensives", a ajouté l'armée israélienne. L'Etat hébreu a tenu pour responsable le Hezbollah, qui a qualifié de "totalement fausses" les accusations d'infiltration. Le gouvernement de Hassane Diab a décidé de porter plainte devant le Conseil de sécurité de l'ONU contre cette attaque. 

Terrorisme
Le second "ennemi" évoqué par le commandant en chef de l'armée est "le terrorisme", dont l'armée "sabote toutes les tentatives de détruire notre société, notre sécurité et stabilité". 

Dans son discours, le général Joseph Aoun a souligné que le 75e anniversaire de l'armée a lieu alors que "le Liban traverse des crises politiques, économiques et sociales sans précédent, qui alourdissent le fardeau des Libanais et leur font craindre pour leur futur". Dans ces conditions "les regards restent tournés vers l'armée, qu'aucune difficulté ne peut ébranler", a-t-il déclaré. Et de souligner que la troupe "se dressera contre toute tentative de porter atteinte à la stabilité et à la paix civile au Liban". 

Les célébrations et cérémonies militaires qui devaient avoir lieu le 1er août pour la fête de l'Armée ont été annulées en raison de la recrudescence des cas de coronavirus dans le pays.


Le commandant en chef de l'armée, le général Joseph Aoun, s'est adressé mercredi matin aux militaires, à l'occasion du 75e anniversaire de la troupe, les exhortant à rester alertes, notamment face "aux tentatives répétées d'Israël de saper l'unité nationale" libanaise. Cette mise en garde intervient deux jours après des tirs d'artillerie israéliens sur un secteur frontalier...

commentaires (12)

IL a oublié de mentionner un troisième ennemi qui "sape l'unité nationale"; l'Iran avec sa milice.

Yves Prevost

07 h 27, le 30 juillet 2020

Tous les commentaires

Commentaires (12)

  • IL a oublié de mentionner un troisième ennemi qui "sape l'unité nationale"; l'Iran avec sa milice.

    Yves Prevost

    07 h 27, le 30 juillet 2020

  • Ce n est pas Israël qui déstabilise le pays mon général C est les libanais qui vous ont mis au pouvoir ; Au bon entendeur , salut!

    Robert Moumdjian

    01 h 39, le 30 juillet 2020

  • Chers lecteurs, Excusez ma vulgarité : cela s’appelle tout simplement « un enculage de mouches, mon général » Toutefois, Un grand merci de m’avoir permis de rire aux éclats malgré la situation dramatique du pays.

    mokpo

    23 h 19, le 29 juillet 2020

  • PERSONNE NE SAPE NOTRE UNITE NATIONALE QU,UNE PARTIE DE NOTRE PEUPLE LUI-MEME VENDUE A L,ETRANGER.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    20 h 30, le 29 juillet 2020

  • LOOOOOL!

    Je partage mon avis

    20 h 09, le 29 juillet 2020

  • On se demande parfois si le chef de l'armée vit au Liban...mmm i womder!!

    Wlek Sanferlou

    16 h 40, le 29 juillet 2020

  • Heureusement, nous n'avons qu'un seul ennemi.

    SATURNE

    15 h 28, le 29 juillet 2020

  • - Cher Général, malheureusement, les véritables ennemis du Liban sont ceux qui, tout en résidant sur son sol, se dédient à le ronger depuis l’intérieur. Ceux qui ont su sapé le moral de sa population et rompre l’unité de son peuple au profit de leurs ambitions. Ils le font sous vos yeux, tous les jours et de manière mille fois plus efficace que n’importe quel ennemi extérieur. Comme nous aurions aimer voir l’armée prendre spontanément la défense du peuple cette fois-ci et protéger ces familles libanaises (dont la votre et celles de vos soldats) face à la voracité sans limite des hyènes enragées qui ne leur laisseront même pas les os. Ils vont ont savamment ligoté les mains en 1975 et sont entrain de le faire à nouveau, évoquant encore et toujours la crainte de la division des rangs de l’armée sur les lignes confessionnelles si elle en venait à intervenir contre eux. Ce n’ai pas vrai et nous avons déjà payé bien cher une fois le prix de cet insidieux mensonge. Comme nous aurions souhaiter vous voir passer à l’action mon Général, d’une manière décisive, et sans plus attendre l’approbation de la clique que vous devez justement arrêté, vous, qui êtes notre ultime espoir.

    Fady Abou Hanna

    14 h 15, le 29 juillet 2020

  • Alinéa 3 de la fameuse résolution 1701: Emphasizes the importance of the extension of the control of the Government of Lebanon over all Lebanese territory in accordance with the provisions of resolution 1559 (2004) and resolution 1680 (2006), and of the relevant provisions of the Taif Accords, for it to exercise its full sovereignty, so that there will be no weapons without the consent of the Government of Lebanon and no authority other than that of the Government of Lebanon; Sans commentaire...

    Georges MELKI

    12 h 07, le 29 juillet 2020

  • De la langue de bois encore et toujours...oui l'armée doit être prête devant un ennemi voulant saper l'unité nationale...ce pays commence lui aussi par I.et était jusqu’en 1979 le digne représentant d’une illustre civilisation ..et contrairement au pays dont vous faites référence cher Général, il possède de très nombreux collaborateurs locaux protégés par la loi.

    Liban Libre

    11 h 52, le 29 juillet 2020

  • L' unite nationale est la plus grande surpercherie qui soit cher Monsieur. Point d' unite avec des miliciens doigts sur la gachette! Point barre !

    LeRougeEtLeNoir

    11 h 35, le 29 juillet 2020

  • "Il a affirmé que, face à ces menaces, le Liban "respecte la coopération" avec la Force intérimaire de l'ONU au Liban-Sud (Finul) et toutes les dispositions de la résolution 1701. " Toutes les dispositions de la résolution 1701? On entend cette rengaine tous les jours. C'est à se demander s'il s'agit de la même résolution 1701 publiée sur le site des Nations Unies...

    Georges MELKI

    11 h 31, le 29 juillet 2020