Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Armée libanaise et Finul patrouillent à la frontière avec Israël

Armée libanaise et Finul patrouillent à la frontière avec Israël

Des soldats de la Finul surveillant, depuis les environs du village libanais de Adaïssé, des manœuvres de chars militaires israéliens proches de la Ligne bleue, le 2 juin 2020. Photo AFP / JALAA MAREY

L'armée libanaise et la Finul (Force intérimaire des Nations unies au Liban) ont mené mercredi des patrouilles conjointes près de la barrière technique séparant le Liban d'Israël, deux jours après des tirs d'artillerie israéliens sur un secteur frontalier et alors que l'armée israélienne a annoncé mardi l'envoi de nouveaux renforts le long de sa frontière avec le Liban.

Cette patrouille, effectuée dans un secteur à l'est de la colonie israélienne de Metula ainsi que sur des terrains agricoles à proximité, a eu lieu alors que les forces israéliennes s'étaient absentées de la zone, selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Lundi, l'armée israélienne avait indiqué qu'une "cellule" de trois à cinq personnes armées s'était infiltrée sur une distance de quelques mètres au-delà de la Ligne bleue séparant Israël du Liban, et que "les forces de sécurité ont ouvert le feu". Les "terroristes" ont fui en territoire libanais après un échange de tirs avec les forces israéliennes et des tirs d'artillerie "à des fins défensives", a ajouté l'armée israélienne. L'Etat hébreu a tenu pour responsable le Hezbollah, qui a qualifié de "totalement fausses" les accusations d'infiltration. Le gouvernement de Hassane Diab a décidé de porter plainte devant le Conseil de sécurité de l'ONU contre cette attaque.

Les autorités libanaises ont réaffirmé leur intention de coopérer avec la Finul selon les termes de son présent mandat, qui doit être renouvelé le 1er août. Certains pays, au premier rang desquels les Etats-Unis et Israël, souhaitent voir élargir les pouvoirs de la Finul dans ce cadre, une demande rejetée par Beyrouth.


L'armée libanaise et la Finul (Force intérimaire des Nations unies au Liban) ont mené mercredi des patrouilles conjointes près de la barrière technique séparant le Liban d'Israël, deux jours après des tirs d'artillerie israéliens sur un secteur frontalier et alors que l'armée israélienne a annoncé mardi l'envoi de nouveaux renforts le long de sa frontière avec le Liban.Cette...