Rechercher
Rechercher

Serie A

Ça, c’est l’Atalanta !

Ça, c’est l’Atalanta !

Samedi en Serie A, l’Atalanta est allée chercher un match nul (2-2) sur le terrain de la Juve. Marco Bertorello/AFP

Le Paris SG est prévenu… Par moments impressionnante et jamais intimidée, l’Atalanta Bergame est allée chercher un match nul (2-2), samedi lors de la 32e journée de Serie A, sur le terrain de la Juventus Turin, sauvée seulement par deux penalties de Cristiano Ronaldo. Bon ou mauvais tirage pour le PSG ? Il est en tout cas sans doute un peu plus facile désormais de se faire une idée de la valeur du futur adversaire des Parisiens en quarts de finale de la Ligue des champions (C1).

Un indice est venu à la 20e minute du match, quand a été affiché le taux de possession : sur le terrain de la Juventus, l’Atalanta avait eu la balle plus de 70 % du temps. Après cinq minutes difficiles, les Bergamasques ont en fait littéralement asphyxié la Juve et ont logiquement pris l’avantage par Zapata (16e). Sur le coup, la Dea a étalé les deux faces de son potentiel offensif : le génie de son capitaine « Papu » Gomez, qui a éliminé De Ligt d’une feinte puis d’une passe de l’extérieur, puis la puissance de Zapata, qui a laissé Bentancur sur les fesses. La Juve, alors, souffrait vraiment. Elle est revenue dans le match après la pause, sur un premier penalty de Ronaldo, accordé après une main de De Roon (1-1, 55e). Pendant 20 minutes, l’Atalanta a cherché son souffle. Elle l’a retrouvé avec les entrées de Muriel et Malinovskiy, auteur du but du 2-1 d’une superbe frappe sèche du droit (81e). L’équipe de Gian Piero Gasperini semblait alors lancée vers une 6e victoire d’affilée et vers la 2e place du classement. Mais la Juve a été sauvée d’une seconde défaite consécutive par une autre main, celle de Muriel. Ronaldo a tiré fort dans le petit filet et les Turinois ont sauvé un point (2-2, 90e).

Il vaut cher car la Lazio Rome (2e), de son côté, s’est inclinée contre Sassuolo (2-1). À six journées de la fin, les Turinois ont 8 points d’avance sur la Lazio et 9 sur l’Atalanta. L’Inter Milan (4e) reviendra à hauteur de la Lazio en cas de succès face au Torino cette nuit. La Lazio, en tout cas, traverse une période noire. Avec trois défaites en trois matches. Cette horrible série face à l’AC Milan, Lecce et Sassuolo a très probablement mis fin à ses espoirs de Scudetto (le trophée de champion). Dans le dernier match du jour, l’AS Rome (5e) a été logiquement battre Brescia (3-0).

Cette 32e journée a par ailleurs été marquée par le premier cas de coronavirus recensé dans le football italien depuis la reprise de la compétition, il y a exactement un mois. Un membre du staff de Parme, qui devait jouer hier contre Bologne, a en effet été contrôlé positif. Asymptomatique, il a été placé en isolement.

Source : AFP


Le Paris SG est prévenu… Par moments impressionnante et jamais intimidée, l’Atalanta Bergame est allée chercher un match nul (2-2), samedi lors de la 32e journée de Serie A, sur le terrain de la Juventus Turin, sauvée seulement par deux penalties de Cristiano Ronaldo. Bon ou mauvais tirage pour le PSG ? Il est en tout cas sans doute un peu plus facile désormais de se faire une idée...

commentaires (0)

Commentaires (0)