Rechercher
Rechercher

Coronavirus au Liban

Trente-neuf nouveaux cas, dont 24 locaux

Aucun nouveau décès constaté durant les dernières 24h, le total se maintient à 36 morts depuis février.

Trente-neuf nouveaux cas, dont 24 locaux

Un homme faisant des achats dans le terminal de l'Aéroport international de Beyrouth, le 1er juillet 2020. Photo AFP / ANWAR AMRO

Le Liban a enregistré durant les dernières 24 heures 39 nouvelles contaminations au coronavirus, selon le dernier bilan du ministère de la Santé publié mercredi. Sur ces nouveaux cas, 24 ont été signalés localement, contre 15 parmi les voyageurs arrivés à Beyrouth après la réouverture de l'aéroport le 1er juillet. Les contaminations locales ont été enregistrées dans les cazas de Beyrouth (5), Baabda (8), Metn (1), Aley (3), Jbeil (1), Tripoli (1) et Zahlé (4). Il reste à déterminer dans quel caza a été enregistré un dernier cas. 

Au total, 1945 personnes ont donc été contaminées par le Covid-19 depuis l’apparition de la pandémie au Liban en février. Parmi elles, 36 sont décédées (un chiffre stable ces derniers jours), 1368 se sont rétablies et 541 sont toujours positives. Actuellement, 27 personnes sont hospitalisées, dont 7 aux soins intensifs.

Dans un communiqué publié mercredi, le ministère de la Santé a précisé que six cas positifs avaient été détectés parmi les passagers rentrés lundi au Liban via l'Aéroport international de Beyrouth, rouvert il y a une semaine. Ces cas ont été dépistés sur les vols en provenance de Londres (1), Bagdad (1) et Addis Abeba (4).

Quarantaine à Mounsef

Dans la matinée, la municipalité de Mounsef, village du nord du pays, a appelé ses habitants à observer 48 heures de quarantaine à domicile, après la détection d'une contamination. La personne testée positive est un prêtre officiant dans les localités voisines de Jedayel et Rihani. La municipalité a dès lors demandé à toutes les personnes ayant participé à des activités paroissiales ou autres dans ces villages de prendre contact avec les autorités locales afin de passer un test de dépistage. 

Lire aussi

L’impossibilité pour les Libanais de se rendre à Chypre pourrait être révisée

Depuis le 1er juillet, le couvre-feu, instauré fin mars dans le cadre de la mobilisation générale décrétée pour enrayer l'épidémie de coronavirus dans le pays, est levé, parallèlement au déconfinement progressif qui se poursuit. Les administrations publiques et entreprises privées fonctionnent selon les horaires en vigueur avant le confinement, mais doivent toutefois respecter les mesures sanitaires, notamment le port du masque et la distanciation sociale. Seuls quelques secteurs d'activité demeurent fermés, comme les cinémas et théâtres, et les grands événements et rassemblements publics restent interdits. Le gouvernement de Hassane Diab a toutefois prolongé la mobilisation générale – en vigueur depuis mi-mars – jusqu’au 2 août, sur base des recommandations du Conseil supérieur de défense.


Le Liban a enregistré durant les dernières 24 heures 39 nouvelles contaminations au coronavirus, selon le dernier bilan du ministère de la Santé publié mercredi. Sur ces nouveaux cas, 24 ont été signalés localement, contre 15 parmi les voyageurs arrivés à Beyrouth après la réouverture de l'aéroport le 1er juillet. Les contaminations locales ont été enregistrées...

commentaires (0)

Commentaires (0)