Rechercher
Rechercher

Israël

Paris demande des éclaircissements après l'arrestation d'un avocat franco-palestinien

Paris demande des éclaircissements après l'arrestation d'un avocat franco-palestinien

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian. Photo d'archives AFP.

La France a demandé des "éclaircissements" jeudi sur les raisons de l'arrestation de l'avocat franco-palestinien Salah Hamouri et déclaré tout mettre en oeuvre auprès des autorités israéliennes pour que sa situation soit "réglée au plus vite". "Nous avons appris l'arrestation et le placement en détention de notre compatriote M. Salah Hamouri mardi 30 juin à Jérusalem, moins de deux ans après sa remise en liberté à laquelle nous avions beaucoup travaillé", a déclaré la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères.

L'avocat a été détenu d'août 2017 à octobre 2018. Les accusations portées contre lui sont alors restées confidentielles comme c'est généralement le cas pour les détentions administratives. Le régime de détention administrative, très critiqué par les défenseurs des droits de l'Homme, permet à Israël de priver de liberté des personnes pendant plusieurs mois renouvelables indéfiniment sans leur en notifier les raisons.

"Le ministère de l'Europe et des Affaires étrangères et son réseau diplomatique et consulaire s'attachent à obtenir des éclaircissements sur les motifs de son arrestation, maintiennent un contact étroit avec l'entourage de M. Hamouri et sont pleinement mobilisés auprès des autorités israéliennes pour que la situation de M. Hamouri et de son épouse soit réglée au plus vite", a poursuivi la porte-parole. "La France demande que l'ensemble des droits de M. Salah Hamouri soient respectés", a-t-elle souligné en invoquant la protection consulaire prévue par la Convention de Vienne de 1963.

Né à Jérusalem de mère française et de père palestinien, Salah Hamouri avait déjà été emprisonné entre 2005 et 2011, un tribunal israélien l'ayant reconnu coupable de projet d'assassinat du rabbin Ovadia Yossef, le dirigeant spirituel et fondateur du parti ultra-orthodoxe Shass, décédé en 2013.


La France a demandé des "éclaircissements" jeudi sur les raisons de l'arrestation de l'avocat franco-palestinien Salah Hamouri et déclaré tout mettre en oeuvre auprès des autorités israéliennes pour que sa situation soit "réglée au plus vite". "Nous avons appris l'arrestation et le placement en détention de...