Rechercher
Rechercher

Liban

Diab : Certaines parties locales et étrangères œuvrent à assiéger les Libanais

Diab : Certaines parties locales et étrangères œuvrent à assiéger les Libanais

Le Premier ministre libanais Hassane Diab arriavnt au Grand Sérail pour le Conseil des ministres, le 2 juillet 2020. Photo Dalati et Nohra

Le Premier ministre libanais Hassane Diab a dénoncé jeudi en ouverture du Conseil des ministres consacré à la situation économique qui s'aggrave de jour en jour "des parties locales et étrangères" qui "œuvrent à assiéger les Libanais". 

"Des parties locales et étrangères ont œuvré et œuvrent à assiéger les Libanais et à impliquer le Liban dans les conflits de la région", a déclaré M. Diab. "Nous nous sommes tus face à des agissements diplomatiques qui constituent d'importantes violations des usages internationaux afin de préserver les amitiés et les relations, mais un tel comportement défie les usages fraternels et diplomatiques", a-t-il ajouté.

Le chef du gouvernement fait référence à la polémique autour des propos hostiles au Hezbollah de l'ambassadrice des Etats-Unis au Liban, Dorothy Shea, après lesquels un juge avait émis un jugement interdisant toute interview de la diplomate. A l'issue d'un entretien, lundi, avec le chef de la diplomatie libanaise, Nassif Hitti, Mme Shea avait affirmé que la page avait été tournée.

Par ailleurs, Hassane Diab a critiqué l'opposition au gouvernement. "Ils nous demandent des réformes mais de l'autre côté, ils fournissent une protection à la corruption et aux corrompus, et nous empêchent d'avoir accès aux dossiers des fonds volés", a-t-il déclaré. Dans ce cadre, il a déclaré que "le jeu sur le dollar est devenu clair et flagrant", alors que la livre libanaise a perdu plus de six fois sa valeur face au billet vert.

"Ce gouvernement est-il devenu impuissant ? Son rôle est-il terminé ? Avons-nous perdu la bataille ?", s'est-il interrogé tandis que les rumeurs d'un remaniement et d'un changement de gouvernement se sont intensifiées ces derniers jours, alors que le cabinet de Hassane Diab semble être lâché par ses parrains qui critiquent sa lenteur dans la mise en oeuvre des réformes.


Le Premier ministre libanais Hassane Diab a dénoncé jeudi en ouverture du Conseil des ministres consacré à la situation économique qui s'aggrave de jour en jour "des parties locales et étrangères" qui "œuvrent à assiéger les Libanais". 

"Des parties locales et étrangères ont œuvré et œuvrent à assiéger les Libanais et à impliquer le Liban dans les conflits de la...