Libye

Macron condamne la « responsabilité historique et criminelle » de la Turquie

Le président français Emmanuel Macron a accusé hier à Meseberg la Turquie d’avoir dans le conflit libyen une « responsabilité historique et criminelle » en tant que pays qui « prétend être membre de l’OTAN ».

« Nous sommes à un moment d’indispensable clarification de la politique turque en Libye, qui est pour nous inacceptable », a déclaré M. Macron lors d’une conférence de presse avec la chancelière allemande Angela Merkel. En Libye, théâtre d’une guerre civile depuis 2011, « le premier intervenant extérieur, c’est la Turquie », a fait valoir le président français. La Turquie de Recep Tayyip Erdogan « ne respecte aucun de ses engagements de la conférence de Berlin, a accru sa présence militaire en Libye et elle a massivement réimporté des combattants jihadistes depuis la Syrie », a-t-il fustigé.



Le président français Emmanuel Macron a accusé hier à Meseberg la Turquie d’avoir dans le conflit libyen une « responsabilité historique et criminelle » en tant que pays qui « prétend être membre de l’OTAN ».

« Nous sommes à un moment d’indispensable clarification de la politique turque en Libye, qui est pour nous inacceptable », a...

commentaires (0)

Commentaires (0)