Rechercher
Rechercher

La Mode

Hazem Haddad, la meilleure façon d’marcher

Une semelle, des brides. La sandale est le degré zéro de la chaussure, minimaliste, intemporelle, à la fois archaïque et contemporaine. Simple et si propice à toutes les sophistications, elle a séduit le jeune créateur libanais Hazem Haddad qui en fait son cheval de bataille.

Hazem Haddad, la meilleure façon d’marcher

HH The Brand, sandales minimalistes et savoir-faire libanais. Photos DR

Il est rafraîchissant de voir, malgré un contexte difficile en tous points de vue, de jeunes Libanais entreprendre, défier les difficultés et se démener pour porter leur idée à maturité avec passion. Hazem Haddad, issu du marketing et de la publicité, s’est tourné vers le stylisme après avoir exploré toutes les facettes de sa carrière initiale. Constatant un manque dans l’industrie de la chaussure pour homme en catégorie sandales, pourtant la plus populaire, notamment dans notre région, il crée HH The Brand, une marque au nom aussi minimaliste et basique que la spécialité qu’il entend livrer.

HH The Brand, sandales minimalistes et savoir-faire libanais. Photo DR

La chaussure méditerranéenne

Son label est établi en 2018, avec pour mission de produire des sandales d’une qualité, d’un style et d’un confort ultimes. En veau, avec semelle intérieure en agneau et dessous caoutchouc, fabriquées à la main par des maîtres cordonniers, chaque sandale au design développé par Haddad nécessite non moins de sept jours de production. Chaque paire est ensuite soumise à des contrôles de qualité rigoureux avant d’être mise à la disposition des acheteurs. Avec chaque paire, HH The Brand promet de répondre à ses exigences d’intemporalité, classicisme et minimalisme. « J’ai toujours été fan des sandales ouvertes et des chaussures pour hommes fraîches et aérées », précise Haddad, ajoutant que « la lumière est un élément sans lequel il m’est impossible de vivre ». En bon Méditerranéen, il s’attache donc à produire sa chaussure méditerranéenne. « Le marché ne manque évidemment pas de sandales de bonne qualité, produites par des marques célèbres, mais celles-ci sont proposées à des prix inabordables, dans une fourchette qui pivote autour des 700$. D’un autre côté, vous avez les sandales bon marché, composées d’éléments de très mauvaise qualité qui endommagent les pieds et entravent le mouvement. Je voulais créer une collection de chaussures, réalisées dans les règles de l’art, situées dans une catégorie médiane et pouvant se vendre au détail à moins de 200$ la paire sans compromis sur la qualité des matériaux et de la confection. Aujourd’hui, je suis heureux de pouvoir partager cette collection, conçue et développée en pensant à eux, avec les hommes de la région qui se soucient de qualité et d’esthétique et ne veulent pas se ruiner pour des sandales de bonne qualité », précise le créateur qui espère passer au plus vite au cuir végétalisé, conscient de l’importance de préserver les ressources, lutter contre la maltraitance animale et répondre aux attentes d’une nouvelle génération de plus en plus végane. Déjà, le créateur s’attache à faire appliquer par les ateliers avec lesquels il travaille les conditions zéro déchet, et s’assure de n’utiliser que des cuirs présents sur le marché et ne provenant pas d’animaux spécialement sacrifiés à cet effet.

HH The Brand, sandales minimalistes et savoir-faire libanais. Photo DR

Le bleu de sous les eaux

Originaire de Mina, Hazem Haddad est un passionné de plongée. C’est d’un voyage à al-Gouna, en Égypte, que lui est venue sa palette inspirée des bleus océaniques. « Tandis que je glissais de la surface vers les profondeurs marines, mes yeux étaient fascinés par les différentes nuances de couleurs, les teintes de bleus transcendant le gris et le noir. Sous l’eau tout semble calme, paisible et complet. Telle est l’inspiration qui définit la collection », confie-t-il. Après plus d’un an de recherches, de développement et d’expérimentations, Hazem Haddad lançait sa première ligne. Avec une introduction prévue incessamment aux Émirats arabes unis et en Arabie saoudite, The Brand devrait être bientôt disponible au Mall of Emirates, Dubaï, chez Personage à Riyad, et en ligne sur le site officiel de la marque.

Haut de gamme, tout en restant dans une fourchette de prix raisonnable pour un créneau luxe, la sandale The Brand est conçue et fabriquée artisanalement au Liban : « Je voudrais montrer au monde l’excellence du savoir-faire libanais et notre capacité à concurrencer les meilleures marques internationales sur ce terrain », souligne-t-il. Résolument slow fashion , la marque ne produira qu’une collection par saison, ainsi qu’une édition limitée qui ne sera pas disponible dans le commerce, mais uniquement en ligne sur le site www.HHthebrand.com. Avant de s’envoler pour les Émirats, les sandales HH The Brand prennent une pause à Beyrouth, le temps de bien s’immerger dans leurs racines, à L’Appartement, le pop-up de Jdeed Magazine à Gemmayzé, en face de l’EDL, où elles seront proposées – cadeau ! – sur base d’1$ pour 1 500LL.


Il est rafraîchissant de voir, malgré un contexte difficile en tous points de vue, de jeunes Libanais entreprendre, défier les difficultés et se démener pour porter leur idée à maturité avec passion. Hazem Haddad, issu du marketing et de la publicité, s’est tourné vers le stylisme après avoir exploré toutes les facettes de sa carrière initiale. Constatant un manque dans...

commentaires (0)

Commentaires (0)