Conflit

La Jordanie dit avoir déjoué des attaques contre Israël


Un drapeau jordanien. Photo d'illustration Reuters.

Cinq Jordaniens sont jugées dans leur pays pour avoir planifié des attaques suicide contre des cibles israéliennes en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, a indiqué mardi une source judiciaire à l'AFP.

Selon la source jordanienne, le procès de ces suspects, tous jordaniens, a débuté récemment au tribunal de sûreté de l'Etat, un tribunal militaire chargé des affaires de terrorisme. Les cinq personnes sont "accusées d'implication dans un projet terroriste, que les renseignements ont déjoué en février", a indiqué la source. Elles sont accusées d'avoir "planifié des attaques suicide contre des cibles israéliennes en Cisjordanie occupée", a-t-elle précisé. Les cinq suspects ont été arrêtés en février, a ajouté la source sans indiquer la raison pour laquelle leur arrestation n'avait pas alors été révélée. Israël n'a pas réagi dans l'immédiat à l'annonce de mardi.

Ces dernières semaines, les plans israéliens d'annexer des pans de la Cisjordanie occupée ont fait monter la tension, suscitant la colère des Palestiniens et un avertissement de la Jordanie qui a affirmé envisager de revoir ses relations avec Israël. Selon l'acte d'accusation, l'un des suspects a visité en 2007 l'enclave palestinienne de Gaza, sous blocus israélien, où il s'est entraîné à fabriquer des vestes explosives et des bombes.

Ce suspect est rentré en Jordanie en 2010 et sept ans après, a recruté les quatre autre suspects avec qui il projetait de s'infiltrer en Cisjordanie et de mener des attaques "avec des bombes contre des bus et des trains, et avec des vestes explosives contre des cibles israéliennes".

La Jordanie est le seul pays arabe, avec l'Egypte, à avoir conclu un traité de paix avec Israël. Malgré l'accord datant de 1994, les relations ont été tendues ces dernières années entre les deux voisins, mais la coopération sécuritaire et des renseignements reste importante.


Cinq Jordaniens sont jugées dans leur pays pour avoir planifié des attaques suicide contre des cibles israéliennes en Cisjordanie, territoire palestinien occupé par Israël, a indiqué mardi une source judiciaire à l'AFP.

Selon la source jordanienne, le procès de ces suspects, tous jordaniens, a débuté...