Rechercher
Rechercher

Technologie

Blockchain : la Banque de France avance dans ses tests « d’euro digital »

La Banque de France a annoncé hier avoir réussi son premier test d’utilisation de « monnaie digitale de banque centrale » via la blockchain, cette expérimentation visant à améliorer les règlements interbancaires et à terme à lancer un « euro digital ». L’opération menée a permis de « régler une émission de titres financiers numériques effectuée par Société Générale Forge », est-il précisé dans un communiqué.

La Banque de France poursuivra ces expérimentations, entamées depuis le début de l’année, « en coopération avec d’autres acteurs », sur la base des dossiers d’un appel à candidatures lancé fin mars, cette fois pour tester « l’usage d’un euro digital de banque centrale dans les règlements interbancaires ».

En décembre dernier, en réponse à des initiatives privées comme celle de Facebook, la Banque de France avait annoncé vouloir créer à terme un « euro digital », c’est-à-dire sous forme électronique. Son mécanisme d’émission et de transfert pourrait reposer sur la technologie blockchain (des chaînes de blocs), sur laquelle s’appuient déjà des monnaies virtuelles comme le bitcoin.


La Banque de France a annoncé hier avoir réussi son premier test d’utilisation de « monnaie digitale de banque centrale » via la blockchain, cette expérimentation visant à améliorer les règlements interbancaires et à terme à lancer un « euro digital ». L’opération menée a permis de « régler une émission de titres financiers numériques effectuée...

commentaires (1)

Aucun intérêt pour des transactions interbancaires. C'est plutôt un exercice de style.

Desperados

15 h 47, le 21 mai 2020

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Aucun intérêt pour des transactions interbancaires. C'est plutôt un exercice de style.

    Desperados

    15 h 47, le 21 mai 2020